Le coworking est-il strictement une affaire urbaine ?

 |   |  30  mots
Le département de la Drôme compte aujourd'hui 9 espaces de coworking. Sur ce cliché, Le Moulin, situé sur l'écoparc Rovaltain, à deux pas de la gare Valence TGV.
Le département de la Drôme compte aujourd'hui 9 espaces de coworking. Sur ce cliché, "Le Moulin", situé sur l'écoparc Rovaltain, à deux pas de la gare Valence TGV. (Crédits : Pôle Numérique)
Cassons les préjugés : non, les coworkings ne sont pas réservés exclusivement aux travailleurs urbains citadins. Exemple : situé à un peu plus d'une heure de Valence et à près de deux heures de Lyon, se trouve un environnement de travail qui permet de concilier le grand air et la vie professionnelle. Un lieu qui permet aussi de tisser de nouveaux liens, et, pourquoi pas, faire naître de nouveaux projets, collectivement, tout en régénérant le tissu économique local.

Quel point commun entre Die, Crest, Valence ou encore Saillans ? Ces communes drômoises accueillent des espaces de coworking. De quoi casser les clichés : ces nouveaux espaces de travail...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :