Yves Bontaz, portrait d'un entrepreneur sans limites

 |   |  2697  mots
A l'époque sponsor du club de football ETG FC, Yves Bontaz ne voulait pas se contenter d'être un actionnaire minoritaire.
A l'époque sponsor du club de football ETG FC, Yves Bontaz ne voulait pas se contenter d'être un actionnaire minoritaire. (Crédits : DR)
Après avoir consacré sa vie à la réussite de son entreprise haut-savoyarde de décolletage, Bontaz Centre, Yves Bontaz s’est trouvé un nouveau terrain de jeu en investissant tous azimuts. Comme pour assouvir un besoin d’exister viscéral, depuis 2007 il se porte même candidat aux élections présidentielles. Tour à tour respecté, admiré, craint, raillé et blâmé, son pouvoir d’influence est tel qu’à 78 ans et toujours sans limites dans ses outrances, il endosse le rôle de "pater" de la vallée de l’Arve. Pour le meilleur, mais pas seulement.

"Cet homme possède un fond exceptionnel, mais il n'a pas conscience du mal qu'il peut faire",  illustre un dirigeant d'entreprise, tenant à conserver l'anonymat. C'est qu'Yves Bontaz est aussi...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :