Pôle Métropolitain : vers une adhésion de la CCEL

 |   |  293  mots
(Crédits : Fotolia)
Le Pôle métropolitain lyonnais étend peu à peu sa toile. Cet outil de coopération territoriale créé par la loi de décembre 2010 regroupe aujourd'hui 140 communes.

Extension en vue pour le Pôle métropolitain lyonnais. « La communauté de communes de l'Est lyonnais pourraient rejoindre cet outil de coopération territoriale », a indiqué Jean-François Carenco, préfet de Rhône-Alpes, ce vendredi 5 septembre, lors d'un déjeuner de presse. A l'occasion de la présentation de la liste UDI pour les Sénatoriales du Rhône conduite par Michel Mercier, en début de semaine, Jean-Pierre Jourdain, maire de Saint-Bonnet de Mure avait déjà confié que la CCEL (Est Lyonnais) dont il assure la vice-présidence «était favorable à cette adhésion ». Il s'agit d'un pas important pour cet EPCI depuis toujours attaché à son autonomie vis à vis de la future Métropole lyonnaise.

 Et la CCI métropolitaine ?

Aujourd'hui, le pôle métropolitain créé par la loi de décembre 2010, et placé sous la présidence de Gérard Collomb, se compose du Grand Lyon, de Saint-Etienne Métropole, de Vienne Agglomération et la Capi (Bourgoin, Jallieu etc.) et rassemble 140 communes, 2 millions d'habitants et 1 million d'emplois. Aucune date n'est avancée pour l'entrée de ces nouveaux territoires sachant que la communauté d'agglomération de Villefranche Beaujolais serait également prête à s'inscrire dans cette coopération.

Parallèlement, le préfet soutient la création d'une CCI métropolitaine, qui à défaut d'une fusion des différentes CCI concernées, pourrait se concrétiser sous la forme plus souple « d'une entente » à laquelle pourraient également prendre part les chambres de Bourg-en-Bresse et Roanne.

Concernant cette fois la création de la Métropole le 1er janvier 2015, le préfet,  a assuré que la majorité des questions avaient été étudiées, précisant que les discussions financières, d'investissement et de patrimoine seraient bouclées le 16 octobre prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2014 à 8:47 :
Grave erreur dans votre article : la commune de Solaize est membre du Grand Lyon. De fait, elle est déjà intégrée au Pôle Métropolitain depuis sa création par le biais du Grand Lyon. Merci de revoir vos sources d'information.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :