Au Grand Lyon, l'élection des vice-présidents récompense Synergies

 |   |  660  mots
©Laurent Cerino/Acteurs de l'économie
©Laurent Cerino/Acteurs de l'économie (Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)
Une semaine après l'élection de Collomb à la présidence du Grand Lyon, les élus votaient ce mercredi pour les vice-présidents et les conseillers délégués. Le nouvel exécutif est marqué par la montée en puissance du groupe Synergies.

A l'ouverture de la séance mercredi, Gérard Collomb était seul à la tribune du Conseil communautaire. Au terme d'un scrutin de plusieurs heures et dans une ambiance décontractée, les sièges de l'exécutif du Grand Lyon ont trouvé preneurs. Les 25 vice-présidents et les 6 conseillers délégués ont été élus. Le groupe socialiste, détient 12 postes de vice-président, dont la 1ere vice-présidence à David Kimelfeld, délégué à l'Economie. Les maires indépendants du groupe Synergies obtiennent quatre vice-présidents et deux conseillers sur six.

Synergies récompensé

Synergie, force d'appoint clef dans la réélection de Gérard Collomb à la présidence du Grand Lyon se voit récompensé. Michèle Vullien, maire DVD de Dardilly obtient la seconde vice-présidence et selon nos informations la délégation stratégique à la future Métropole. Sous l'ancienne législature, elle occupait la 11e position dédiée à la Mobilité. Pierre Abadie, maire de Sathonay-Camp, passe de la 16e à la 6e position et conserverait la Voirie. 

Alain Galliano, maire DVD de Craponne se voit attribuer la 11e vice-présidence. Il devrait obtenir le portefeuille de l'International. Jean-Paul Colin, qui avait été vilipendé dans la semaine par Philippe Simon, son adversaire DVD à la mairie d'Albigny, pour son vote supposé en faveur de Gérard Collomb, récupère la 14e vice-présidence. A la tribune, le maire de Lyon s'amuse : « On l'applaudit si on veut, nous on veut ». Paul Colin devrait garder la prérogative de l'Eau. Corinne Cardonna et Michel Rousseau occuperont respectivement le premier et le cinquième rang de conseillers membres du bureau.

L'UDI toujours présent

Quant aux élus UDI, ils obtiennent quelques postes intéressants au sein de cet exécutif, ce qui devrait faire bougonner François-Noël Buffet, candidat UMP-UDI malheureux à la présidence. Ainsi, Jean-Luc Da Passano, le maire d'Irigny, conserve sa place de quatrième vice-président où il assumerait les Infrastructures. Roland Crimier (Saint-Genis-Laval) et Guy Barral (Solaize) restent également dans l'exécutif, probablement au Foncier/Grands travaux pour le premier, aux Sports pour le second. 

Les écologistes obtiennent quant à eux deux postes : Bruno Charles, qui devrait conserver le Développement durable, et Béatrice Vessiller  promise à la Rénovation thermique. Toujours à gauche, Martial Passi et Gérard Claisse, restent membres de l'exécutif. 

La parité oubliée

Avec 9 femmes pour 16 hommes aux vice-présidences, la  stricte parité n'est pas franchement gagnante. Ce qu'avait pressenti, dès les premières minutes de la séance, Dominique Nachury (UMP) interrompant Gérard Collomb : "j'espère aussi que les femmes auront une place importante dans votre exécutif" . Les délégations seront officiellement connues dans quelques jours.

A partir du 1er janvier 2015, le Grand Lyon deviendra la Métropole, en intégrant sur son territoire les compétences du Conseil Général du Rhône, avec un budget porté à 3,5 milliards d'euros contre 1,9 milliard aujourd'hui. A cette occasion, un nouveau scrutin sera organisé pour la composition du bureau. Six nouveaux membres seront désignés, une occasion pour Gérard Collomb de poursuivre ou non sa stratégie d'ouverture.

 

 Liste des 25 vice-présidents officiellement élus et leur délégation possible

  • David Kimelfeld (économie)
  • Michèle Vullien (métropole)
  • Jean-Paul Bret (universités, recherche)
  • Jean-Luc Da Passano (infrastructures)
  • Annie Guillemot (enfance, famille, collège)
  • Pierre Abadie (voirie)
  • Myriam Picot (culture)
  • Michel Le Faou (urbanisme)
  • Thierry Philip (santé, environnement)
  • Hélène Geoffroy (énergie)
  • Alain Galliano (international)
  • Martial Passi (transport)
  • Karine Dognin Sauze (métropole intelligente)
  • Jean-Paul Colin (eau et assainissement)
  • Bruno Charles  (développement durable)
  • Richard Brumm (finance)
  • Olivier Brachet  (logement)
  • Claire Le Franc (personnes âgées)
  • Roland Crimier (foncier, grands travaux)
  • Guy Barral (sports/loisirs)
  • Sandrine Frih (concertation)
  • Gérard Claisse (commandes publiques)
  • Murielle Laurent (logistique)
  • Richard Llung (urbanisme)
  • Béatrice Vessiller (rénovation thermique)

 

Les six conseillers délégués

  • Corinne Cardona
  • Gilles Vesco
  • Max Vincent
  • Bernard Rivalta
  • Michel Rousseau
  • Eric Desbos

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :