A Lyon, sur les traces des traders de baskets

 |   |  1130  mots
Une paire de baskets peut être vendue 2 600 dollars, soit huit fois son prix d'origine. Un exemple à suivre pour ces spéculateurs en herbe.
Une paire de baskets peut être vendue 2 600 dollars, soit huit fois son prix d'origine. Un exemple à suivre pour ces spéculateurs en herbe. (Crédits : Compte Instagram hadrien_l)
De Lyon au Qatar, ils revendent des baskets rares aux plus offrants, à des prix parfois exorbitants. Un business apparu à la faveur du boom des sneakers, un marché estimé à 1,5 milliard d'euros en France début 2017. Ceux qu'on appelle les resellers ont révolutionné la façon de consommer les chaussures de sport. Reportage aux côtés de ces spéculateurs d'un nouveau genre.

"Quand il ne reste que des petites tailles en magasin, je les prends quand même parce que ça se revend bien en Asie", s'amuse Charles. Derrière des lunettes en écailles, ce Lyonnais de 18 ans, prêt...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :