Fiducial fait incursion dans l'intérim en achetant le suisse Ficoba

 |   |  271  mots
(Crédits : Capture Google streetview)
Groupe lyonnais d'expertise-comptable et services aux entreprises, Fiducial vient d'acquérir la société genevoise Ficoba, principalement orientée vers les secteurs bancaire et financier. Il vise ainsi à se développer dans cette nouvelle activité.

Fiducial s'invite dans l'intérim en achetant Ficoba. Cette société suisse, fondée à Genève en 1982 par un couple, emploie une quinzaine de collaborateurs et 1 400 intérimaires pour 21 millions de francs suisses (19 millions d'euros) de revenus 2015, selon les chiffres communiqués.

Intérim à haute valeur ajoutée

"C'est un métier qui ne figurait pas dans la gamme des activités de Fiducial", note Laurent Marie, directeur du développement et des fusions-acquisitions du groupe d'expertise comptable et services aux entreprises.

Le contact s'est fait par le cabinet de conseil mandaté pour cette vente. Et l'opération a  pris entre "six et huit mois".

"En 2013 et 2014, nous avions regardé un certain nombre de dossiers en France, plutôt orientés vers le BTP. La société est positionnée dans l'intérim à haute valeur ajoutée pour les secteurs bancaire et de la finance", poursuit le responsable.

La sécurité

Forte de cette première acquisition dont le prix n'est pas dévoilé, la compagnie présidée par Christian Latouche veut se développer dans ce domaine du placement de personnel, à la fois en Suisse et en France, par croissance organique et externe. Mais, pour l'heure, elle n'a pas de sociétés en vue.

Au-delà de l'intérim, la Suisse romande est "une zone économique prioritaire où nous voulons continuer à croître", poursuit Laurent Marie. Fiducial aimerait conforter ses positions dans l'expertise-comptable (tenue des comptes), l'informatique ou encore l'édition de logiciels et s'implanter dans la sécurité.

Le groupe Fiducial, fort de 17 500 collaborateurs dans 78 pays dont 11 000 en France, revendique un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 milliard de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :