E-commerce  : Cadeau maestro renforce son réseau physique

 |   |  428  mots
Le concept-store développé à Saint-Etienne pourrait être dupliqué à Lyon d'ici 2018.
Le concept-store développé à Saint-Etienne pourrait être dupliqué à Lyon d'ici 2018. (Crédits : YP)
Spécialiste du gadget et du cadeau insolite, Cadeau maestro investit 1,2 million d'euros à Veauche (Loire) pour quadrupler sa surface et absorber sa croissance rapide.

Cadeau maestro a enregistré près de 60 % de croissance en 2015. L'entreprise ligérienne d'e-commerce, leader français du gadget et du cadeau insolite, vise le doublement de son chiffre d'affaires d'ici trois ans, aujourd'hui de 2 millions d'euros.

Avec cette perspective de croissance, elle risquait de se retrouver assez vite à l'étroit dans ses locaux actuels d'Andrézieux-Bouthéon, une commune située à une quinzaine de kilomètres au nord de Saint-Étienne.

Ses dirigeants ont donc décidé de faire construire un site de 2 000 m² sur la commune voisine de Veauche. Cet investissement de 1,2 million d'euros va permettre de quadrupler la surface de l'entreprise.

"Actuellement, nous pouvons absorber des pics d'activité à 800 commandes par jour en période de fêtes, souligne le dirigeant, Sylvain Bruyère. Dans nos futurs locaux, nous pourrons aller jusqu'à 2 500 commandes par jour."

Agrandissements futurs

L'entreprise fondée en 2009, qui emploie aujourd'hui dix salariés, emménagera dans ses nouveaux locaux en septembre prochain. Le site disposera de 250 m² de bureaux, d'un vaste espace de stockage et de quatre quais de chargement. Il sera également doté d'un showroom, d'un studio photo intégré, mais aussi d'espaces détente (baby-foot, TV, jeux vidéo...), d'une terrasse et même d'un potager à destination des salariés.

Une réserve foncière de 2 000 m² permet par ailleurs d'envisager de futurs agrandissements.

Une boutique lyonnaise en projet

Pour maintenir son rythme de croissance, Cadeau maestro va explorer plusieurs pistes. Sur le web, qui représente 90 % de ses ventes, l'entreprise entend développer, dès cette année, ses propres produits pour se positionner sur le créneau des cadeaux personnalisés. L'ancien pure player compte également ouvrir un second point de vente "en dur" d'ici à 2018, "certainement à Lyon", précise Sylvain Bruyère.

Une première boutique avait vu le jour en 2014 dans le centre-ville de Saint-Étienne. Un concept-store "phygital" directement relié à la boutique en ligne grâce à une vingtaine de puces NFC disposées un peu partout dans le magasin.

Création d'une filiale logistique

Parallèlement, Sylvain Bruyère va déployer une activité logistique à destination des e-commerçants. Il a fondé il y a six mois Camalo, une filiale logistique spécialisée dans l'acheminement de petits colis.

Celle-ci gère déjà le stock de la boutique en ligne d'un éditeur de jeux de société.

"Aujourd'hui, toutes les marques possèdent un site d'e-commerce et veulent pouvoir expédier des petits colis rapidement, constate le dirigeant. C'est un travail que les logisticiens ont peu l'habitude de faire."

Camalo lancera une offre commerciale courant 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :