Kookooning.com, le "Airbnb thématique", souhaite lever un million d'euros

 |   |  687  mots
Sébastien Guardiola, cofondateur de Kapt.
Sébastien Guardiola, cofondateur de Kapt. (Crédits : A.T.)
La société drômoise Kapt compte percer sur le marché des plateformes communautaires de location de logements. Elle espère notamment réunir un million d'euros auprès d'investisseurs afin de promouvoir son nouveau portail, Kookooning.com.

Depuis quelques semaines, le site Internet oudormir.mobi, développé par la société drômoise Kapt, a connu un sérieux lifting, jusqu'à d'ailleurs changer de nom. Cette nouvelle plateforme, baptisée Kookooning.com, vise à réunir des propriétaires et des voyageurs, soucieux - avant tout - de partager les mêmes passions. En un mois et demi, elle a su réunir 6 000 hébergements et compte aller (beaucoup) plus loin.

Spécialiste du e-tourisme

Créee en octobre 2008, la société Kapt s'est tout d'abord intéressée à l'interaction mobile. Depuis 2010, elle propose diverses solutions dans le secteur du e-tourisme. On lui doit ainsi les portails oudormir.mobi ou encore 10thingstosee.com. Ce dernier se veut un guide de lieux incontournables à découvrir. La société s'est également positionnée, dès 2011, comme prestataire de services, en proposant notamment Kaptravel. Cette solution logicielle en ligne permet en effet de gérer, promouvoir et commercialiser une offre touristique. Parmi leurs clients, la fédération nationale des Gîtes de France ou encore des offices de tourisme.

En 2013, la société procédait à une levée de fonds de 150 000 euros auprès de deux investisseurs privés drômois et ardéchois. Grâce à l'appui de Bpifrance, elle a également bénéficié d'un prêt de 150 000 euros. Des montants nécessaires afin de recruter de nouveaux salariés et développer de nouveaux outils. Mais à l'heure des bilans, force est de constater la difficulté de se démarquer et de bousculer les acteurs en place dans un marché en constante mutation. Les offices de tourisme resteront toutefois toujours un axe de financement.

Une autre approche pour préparer son séjour

Fin 2015, Kapt s'est lancée dans la refonte de son portail oudormir.mobi. Le site Internet Kookooning.com, qui a pris la relève, est en ligne depuis quelques semaines. Plusieurs acteurs sont déjà présents sur le marché. Dès lors, l'approche est différente.

Kookooning, c'est "si vous cherchez plus qu'un lit". Ce n'est pas un énième service d'hébergement. Il y a une plateforme pour les chambres d'hôtel, une autre pour les chambres ou les canapés. Ici, il y a les promesses de rencontres, de partage, de convivialité et d'envies, indique Sébastien Guardiola, l'un des cofondateurs de Kapt.

Sébastien Guardiola précise le fonctionnement du site :

"Les propriétaires de logements peuvent indiquer jusqu'à cinq thématiques. Cela peut être une activité sportive par exemple, faire du cheval, essayer le tai chi chuan, etc."

De nombreux projets et une levée de fonds

Pour l'heure, ce service n'est lancé qu'en France ainsi que dans les territoires d'outre-mer. Mais Kapt ambitionne, dès le printemps prochain, de l'ouvrir à l'ensemble des pays francophones ainsi que dans les pays limitrophes. De nouvelles fonctionnalités seront également intégrées dans les prochaines semaines.

Si un pack gratuit leur est déjà proposé, un pack "premium" devrait aussi voir le jour pour les propriétaires de logements. Ceux-ci pourront alors bénéficier de davantage de fonctionnalités, par exemple indiquer l'adresse de leur site Internet ou mettre en ligne davantage de photographies. Cette formule leur permettra aussi de participer aux campagnes publicitaires en ligne de la plateforme. Un choix gagnant-gagnant. Le site Internet bénéficiera alors d'un trafic qualifié.

Capture kookooning.com

Le nouveau portail Kookooning.com est en ligne.

D'autres projets sont en cours, comme la mise en place d'une solution de paiement en ligne. À terme, les propriétaires d'hébergements pourraient aussi pouvoir créer leur propre site Internet, à partir de leur fiche présente sur Kookooning.com.

La réussite de ce portail passera en tout cas par la communication. Le référencement naturel ainsi que la présence sur les médias sociaux ne suffiront pas. "Il faut arriver à être identifié", ajoute Sébastien Guardiola.

Kapt espère ainsi lever un million d'euros en 2016. Sa trésorerie lui permet d'ores et déjà de lancer le service. Mais l'arrivée de nouveaux partenaires est essentielle pour pouvoir sensibiliser les voyageurs et réussir l'internationalisation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2016 à 21:04 :
Juste pour préciser que le charmant paresseux sur la photo, c'est moi : Pedro la mascotte du service KooKooning.com.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :