Oncologie : le suisse Novartis veut acquérir AAA

 |   |  175  mots
(Crédits : DR)
L'offre du géant pharmaceutique suisse Novartis valorise le laboratoire AAA à hauteur de 3,4 milliards d'euros.

Advanced Accelerator Applications (AAA), spécialiste français de radiopharmaceutique s'apprête-t-il à passer dans le giron de Novartis ? Le géant pharmaceutique suisse annonce ce lundi une offre d'achat valorisant la jeune société, basée à Saint-Genis-Pouilly, dans l'Ain et cotée au Nasdaq, à 3,9 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros). Et le conseil d'administration de la cible a donné son accord pour la vente de 100 % des actions, selon le groupe pharmaceutique helvétique. En ce faisant ce dernier entend renforcer son portefeuille dans les traitements oncologiques.

Feu vert pour le Lutathera

Le laboratoire AAA a été fondé en 2002 par Stefano Buono en tant que spin off du Cern (Organisation européenne pour la recherche nucléaire). La jeune medtech a reçu, début octobre, l'autorisation de mettre sur le marché, dans l'Union européenne, son traitement phare, le Lutathera. Il vient combler un manque thérapeutique contre une maladie rare, les tumeurs neuroendocriniennes de l'intestin moyen. AAA possèdent 21 sites de production de produits à visée diagnostique et thérapeutique et emploie 550 collaborateurs dans 13 pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :