Santé animale  : Boehringer Ingelheim vise la première place mondiale

 |   |  645  mots
(Crédits : Boehringer Ingelheim)
Le groupe pharmaceutique allemand s'est hissé à la deuxième place en achetant le français Merial (Ex-Sanofi). Il veut croître deux fois plus vite que le marché. Face à l'inquiétude grandissante des consommateurs au sujet de l'utilisation des antibiotiques, Boehringer Ingelheim mise sur la prévention en concentrant ses efforts de R&D sur les vaccins et antiparasitaires.
Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2017 à 15:45 :
Santé commerciale donc pas santé réelle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :