Divorce Sanofi Pasteur-MSD : "l'approvisionnement des vaccins sera garanti"

 |   |  283  mots
(Crédits : DR)
En marge d'une visite de la plus grosse entité de R&D de Sanofi Pasteur, à Marcy l'Etoile (Rhône) début juillet, Serge Montero, vice-président de Sanofi Pasteur MSD est revenu sur le challenge logistique que constitue la dissolution de la joint-venture constituée depuis 1994 par les deux géants : Sanofi Pasteur et Merck Sharp and Dohme (MSD).

Tel qu'annoncé le 8 mars dernier l'entité Sanofi Pasteur MSD disparaîtra fin 2016, mais "nous avons la volonté d'assurer notre mission de mise à disposition des vaccins et nous garantirons la continuité des approvisionnements après le détachement de la maison mère Sanofi", déclare Serge Montero, vice-président de Sanofi Pasteur MSD, par ailleurs président du comité vaccins du LEEM.

Lire aussi : Sanofi Pasteur-MSD : fin de collaboration

Ce divorce est un réel challenge logistique sachant que les délais de péremption sont relativement courts pour les vaccins (3 ans pour l'Hexyon) et que la chaîne du froid ne peut être interrompue depuis la production jusqu'à la vaccination. Challenge d'autant plus important que la demande mondiale en vaccins a augmenté de 50% et qu'il s'agit d'adopter une politique de santé pour contribuer à la résolution d'un problème global

Lire aussi : Sanofi Pasteur MSD : un nouveau vaccin aux multiples enjeux

 Au niveau des ressources humaines, les entreprises affirmaient au mois de mars 2016 que les "éventuelles conséquences" pour les salariés seront gérées "de la façon la plus responsable possible." Les syndicats parlent de 295 postes supprimés, alors que la direction avançaient le chiffre de 115 postes.

Détenu à parts égales par Sanofi Pasteur et MSD, le groupe SPMSD avait été créé en 1994 pour développer et commercialiser des vaccins issus de la recherche des deux entreprises afin d'améliorer et de promouvoir la santé publique dans 19 pays européens. Dans ce cadre, la joint-venture avait permis d'optimiser la R&D, le rapprochement des équipes de chercheurs étant à l'origine du lancement de vaccins innovants.

Les ventes de Sanofi Pasteur MSD se sont élevées à 824 millions d'euros en 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :