Cet été, pas d'urgences la nuit à l'hôpital de Saint-Vallier

 |   |  320  mots
(Crédits : A.T.)
A Saint-Vallier-sur-Rhône, dans la Drôme, les urgences de l'hôpital seront fermées du 20 juillet au 24 août, entre 18h30 et 8h30. Faute de personnel médical suffisant. Les élus communautaires viennent de voter une motion pour défendre ce service.

Les urgences de l'hôpital de Saint-Vallier-sur-Rhône (Drôme), seront fermées cet été, entre 18h30 et 8h30. La direction des Hôpitaux Drôme nord, qui regroupe les sites de Romans-sur-Isère et Saint-Vallier, n'a en effet pas réussi à recruter le personnel médical nécessaire au bon fonctionnement du service.

Pas assez de personnel médical

"Nous avons une équipe de 18 urgentistes pour nos deux sites. Parmi eux, nous comptons plusieurs absences ponctuelles. D'ordinaire, nous avons recours à du personnel intérimaire. Mais malgré nos efforts, nous n'avons pu réussi à trouver le personnel nécessaire", explique Guillaume Pradalié, directeur adjoint des Hôpitaux Drôme nord (HDN).

Il manquerait jusqu'à 3 personnes pour couvrir toutes les plages horaires. Ainsi, cet été, le services des urgences fonctionnera toujours tous les jours, mais seulement en journée. Pour autant, la direction assure qu'il ne s'agit point de coupe budgétaire mais bel et bien de difficultés de recrutement. "Cela coûte plus cher d'avoir recours à des intérimaires que du personnel titularisé. Mais l'idée est bien de maintenir les urgences sur les deux sites. Nous nous étions fixés le 5 juin pour trouver une solution, nous avons pris cette décision. Mais nous continuons de chercher", poursuit-il.

Les élus inquiets

Lors du dernier conseil communautaire, les élus ont adopté une motion pour défendre l'hôpital de Saint-Vallier et refuser la fermeture des urgences lors de la nuit.

"Nous dénonçons cette décision prise unilatéralement par le directeur des HDN, sans concertation aucune. [...] Nous tenons à rappeler que lors de la fusion des hôpitaux de Romans et de Saint-Vallier, l'engagement avait été pris de maintenir les urgences sur les deux sites. La fermeture estivale de ce service essentiel est une remise en cause de cet engagement dont il est à craindre qu'elle ne préfigure une fermeture définitive à court terme [...]", précise le texte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :