Un traitement du cancer par ultrasons testé à Lyon

 |   |  302  mots
Le Focal One est utilisé depuis 2011 dans le service d'urologie de l'Hôpital Edouard Herriot
Le Focal One est utilisé depuis 2011 dans le service d'urologie de l'Hôpital Edouard Herriot (Crédits : DR)
L’hôpital Edouard Herriot à Lyon expérimente en première mondiale un nouveau traitement contre le cancer de la prostate par les ultrasons.

Jusqu'à présent il ne s'agit encore que d'essais, mais le nouveau traitement par ultrasons baptisé Focal One, représente un nouvel espoir pour les patients atteints d'un cancer de la prostate. En alternative à la chirurgie et à la radiothérapie, le service d'urologie de l'hôpital Édouard Herriot est le seul CHU au monde à le proposer dans le cadre d'une évaluation clinique.

L'unité de recherche LabTau INSERM et les Hospices Civils de Lyon, en collaboration avec la société de haute technologie médicale EDAP TMS, ont développé ce nouvel appareil de dernière génération. Il associe des technologies d'imagerie médicale IRM et 3D avec la diffusion, via une sonde, d'ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU) pour traiter la tumeur très précisément, sans toucher aux tissus sains de l'organe. Il permet d'envisager un meilleur confort de vie pour les malades

200 patients traités depuis 2011

D'abord testé dans le cadre d'un protocole de recherche, Focal One a permis de traiter près de 200 patients depuis son installation en juin 2011. "Les premiers résultats font état d'une diminution réelle du risque d'incontinence et d'impuissance", selon les Hospices Civils de Lyon. Pionnier dans le domaine, le service d'urologie de l'hôpital Édouard Herriot a mis au point et utilise depuis déjà de nombreuses années des technologies à base d'ultrasons focalisés de haute intensité, pour traiter toute la prostate.

Le cancer de la prostate représente en France, 71 000 nouveaux cas par an et 8 000 décès. Dans 80% des cas, il s'agit d'un cancer à risque faible ou intermédiaire. Pour une partie de ces patients, il est donc possible d'appliquer une thérapie focale en détruisant de manière ultra ciblée la zone atteinte par le cancer en laissant le reste de l'organe intact.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :