[Textile, la nouvelle génération 5/5] Freegun : la marque coqueluche des ados européens

 |   |  572  mots
La stratégie Freegun : habiller les sportifs pour toucher les adolescents
La stratégie Freegun : habiller les sportifs pour toucher les adolescents (Crédits : RIOTHOUSE)
En moins de 10 ans, le Drômois Freegun a révolutionné le marché du sous-vêtement masculin fantaisie. Avec ses boxers moulants, amusants et décalés en microfibre, la marque, propriété de la SAS Textiss, s'est imposée comme le premier acteur français du secteur.

Coupes classiques (slips ou caleçons), coloris unis (bleu, noir, gris, blanc) ou à légers motifs (rayures), matière unique (coton majoritaire)... avant les années 2000, le marché des sous-vêtements...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :