Le lyonnais Romain Corraze séduit GoPro

 |   |  565  mots
Romain Corraze, lors de sa journée au siège social de GoPro en Californie.
Romain Corraze, lors de sa journée au siège social de GoPro en Californie. (Crédits : Facebook / Romain Corraze)
Au mois de février, le lyonnais Romain Corraze s'est lancé dans un périple d'une quinzaine de jours sur la côte ouest des États-Unis. Avec un seul objectif en tête, rencontrer le fondateur de GoPro, Nick Woodman et obtenir un emploi chez la célèbre marque de caméras d'action. Une initiative qui a séduit, puisqu'il a pu passer une journée au sein du siège social avec les membres de la team media. De retour en France, ce passionné de sport et de réseaux sociaux, dresse un bilan positif de cette expérience.

En vélo dans la vallée de la mort, en tenue de surf sous la pluie de Santa-Cruz, ou encore avec Nick Woodman, fondateur de GoPro, qui lui fait une grande accolade. Pendant une quinzaine de jours, Romain Corraze a filmé à l'aide d'une caméra GoPro le parcours qui l'a mené depuis Lyon jusqu'au siège de la société américaine, en plein cœur de la Silicon Valley. Et ce avec un seul objectif en tête : obtenir un emploi chez la célèbre marque de caméras d'action.

Action de communication

Pour l'instant, le pari est plutôt réussi : "j'ai pu rencontrer Nick Woodman, après un premier rendez-vous avec les ressources humaines et surtout avec les membres de la team social media, la branche vers laquelle je souhaite m'orienter", se souvient Romain Corraze.

Ce jour-là, cet ancien employé de TBWA corporate, une agence de communication dont une antenne se situe à Lyon, n'a pas eu "une seconde de disponible", entre des entretiens avec les membres de l'équipe ou encore une partie de trampoline.

Preuve que son initiative a séduit, en arrivant au siège, Romain Corraze n'a pas eu à se manifester. Ce sont les membres de l'équipe qui sont descendus et venus le chercher. "Ils avaient suivi mon parcours sur mon site, où on pouvait voir en temps réel où je me trouvais."

Cependant à ce jour, "rien n'est encore joué. Dans les semaines à venir, ils devraient me confirmer si je suis admis en formation chez eux. Nous restons en contact."

Monter des scénarios

A priori, intégrer l'équipe "social media" de GoPro n'est pas tâche aisée. Alors, pour se démarquer, cet ancien étudiant de l'IDRAC a vu les choses en grand.

"Je ne voulais pas que ma démarche soit classique. Ce type d'entreprises reçoit des centaines de CV par jour. Alors j'ai tenté d'être le plus original."

Oubliée la feuille papier, ou même le fichier PDF, son CV est un blog composé d'une dizaine de vidéos filmées à l'aide d'une perche ou à bout de bras.

Sur son site, nommé Be a hero en référence au slogan de GoPro, le Lyonnais se met en scène, dans des situations toujours sportives. "C'était une aventure digitale, avec des photos, des vidéos et encore des live sur Periscope", explique l'aventurier de trente ans, tout juste revenu en France après son périple sur la côte ouest.

"GoPro est une entreprise américaine, jeune, le fondateur est un surfeur de 40 ans, je devais coller à l'ADN de la marque."

Autrement dit, valoriser les activités sportives mais aussi les rencontres. Pour mener à bien son projet, il s'est entouré de plusieurs partenaires, dont Open skies de British airways pour les billets d'avion.

Ce n'est pas seulement pour se mettre en avant que ce passionné des réseaux sociaux a opté pour cette démarche, mais aussi pour valoriser la marque, ses produits, et ainsi "leur montrer que j'étais dans une phase de communication sans travailler pour eux" en créant le buzz.

"Maintenant, c'est à moi de les convaincre pour obtenir le poste", conclut Romain Corraze.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2016 à 0:27 :
Est ce que Romain peut demander au patron de GoPro comment se passe les remboursements.
J'ai jamais eu autant de souci avec une caméra (gropro hero 4 black édition). Pas de mise à jour du software depuis presque un an !!
Nous sommes énormément dans ce cas.
Tous les gens que je rencontre lors de mes nombreux voyages ont des soucis avec leur gopro !!

How do you fix the freezing GoPro ???? !!!!!
a écrit le 23/03/2016 à 17:59 :
Un habitué des sports extremes ce Corraze... Le saut de panda à l'élastique sans élastique notamment...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :