Lyon Open Lab : le labo urbain entre marketing et vie de quartier

 |   |  615  mots
(Crédits : Lyon Bron Open Lab)
Les Galeries Lafayette de Bron avec le promoteur immobilier Citynove ont développé un laboratoire urbain ouvert à tous : le Lyon Bron Open Lab. Inspiré d'un modèle danois, il vise à créer du lien social entre les usagers du centre commercial et leur faire découvrir un tissu urbain en évolution.

Et si la responsabilité citoyenne des acteurs privés se bonifiait avec le temps ? Après cinquante ans d'existence, les Galeries Lafayette de Bron, à l'Est de Lyon, font le pari de matérialiser leur ancrage territorial par l'implantation d'un laboratoire urbain, "Le Bron Lyon Open lab",  animé par une association danoise, Creative Roots, depuis juin 2014. Son but est de tisser du lien social entre les usagers du centre commercial et de faire découvrir le tissu urbain local en pleine mutation. L'initiative est à mi-chemin entre ambitions citoyenne et une logique marketing.

Maintien de la clientèle

"Nous souhaitons que le projet de rénovation des Galeries Lafayette soit en adéquation avec le projet de transformation du quartier", explique Eric Costa, président de Citynove, le promoteur immobilier du Groupe Lafayette. En effet, le site Brondillant est en pleine rénovation, avec une extension commerciale à venir de 11 000 m², pour un montant de "plus de 50 millions d'euros", détaille Eric Costa.  Et pour maintenir la clientèle, face à la concurrence d'internet et au sentiment de déshumanisation de certains centres commerciaux, l'enseigne compte jouer aussi bien sur l'architecture des lieux que sur le lien social.

Concertation citoyenne

Pour le volet lien social, l'Open Lab, entièrement financé par Citynove et animé par le collectif Creative Roots, propose de nombreuses animations, comme des balades urbaines. Il a également mis en place, une opération photographique où plus de 1 000 usagers du centre étaient interrogés sur leurs souhaits relatifs au futur quartier, assortie d'un cliché photo. "Ce genre d'initiative nous permet de savoir quel est l'ADN de notre clientèle en dépassant le lien commercial pour établir un lien social", souligne Willy Demange, manager de Citynove. Dans la même logique, plusieurs concertations ont lieu entre les habitants, la mairie et les Galeries, sur l'environnement ou la nuisance sonore pendant les travaux.

Open lab laboratoire urbain

Mais il s'agit aussi pour l'enseigne de consolider son rôle historique dans le quartier. "Les galeries sont une identité du territoire de Bron depuis de nombreuses années", défend le 1er adjoint au maire de la Ville, Jean-Michel Longueval. "Utiliser le culturel pour intégrer un projet commercial est intéressant", estime l'élu.

Un modèle Danois

Le concept de laboratoire urbain est assez développé à Copenhague, au Danemark. "C'est un outil  utilisé par la Ville. Nous travaillons avec plusieurs acteurs afin de mélanger les compétences, en partant d'un petit projet avant d'imaginer des choses plus importantes", précise Anaïs Lora, conceptrice de Lyon Bron Open Lab, qui a vécu trois ans au Danemark et qui alterne tous les dix jours entre l'antenne française de Creative Roots et celle danoise. Ce projet de co-création, à visée citoyenne et urbaine, a directement séduit Eric Costa.

Pour le collectif, l'opération, qui est in fine à but commercial pour les Galeries, n'est pas un problème. "Les moyens à notre disposition nous permettent de mettre en place notre projet expérimental dans un contexte idéal", souligne Anaïs Lora. "Chacune des parties peut atteindre ses objectifs en travaillant ensemble," poursuit-elle.

"Un lieu d'épanouissement"

Une conviction qui  commence à percer dans le quartier. Trois jeunes du secteur ont poussé la porte du Lab. Début novembre, ils ont créé un projet qui vise à aider les personnes en échec scolaire à s'exprimer autrement, par la captation et le montage vidéo par exemple. Une initiative totalement soutenue par la structure."Pour nous, le laboratoire est un lieu d'épanouissement personnel", explique Vincent Pastor, l'un des trois porteurs de ce projet. D'autres événements sont à venir. Régulièrement des habitants proposent des apéro-actions, autour de projections documentaire ou d'ateliers bricolage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :