Colfortec structure son développement

 |   |  236  mots
Franck Berthinier, fondateur de Colfortec
Franck Berthinier, fondateur de Colfortec (Crédits : DR)
L’agence de communication Lyonnaise Colfortec en passe de boucler sa première levée de fonds s’entoure d’experts pour mieux maîtriser sa croissance. Laurent Fiard et Christian Donzel, associés fondateurs de Visiativ sont les premiers à rejoindre son comité stratégique

Agence de communication digitale basée à Lyon, Colfortec vient de créer un comité stratégique dont les membres fondateurs sont les dirigeants du groupe lyonnais éditeur et intégrateur de solutions logicielles Visiativ, Laurent Fiard et Christian Donzel. Cette jeune entreprise fondée en 2013 compte quatre personnes et affiche 74 000 euros de chiffre d'affaires.

« Nous souhaitons lancer une plateforme collaborative visant à fédérer les acteurs du community management en activité et à permettre à ceux qui le souhaitent d'intégrer cette communauté. Ils y trouveront des services, notamment en matière de formation et d'offres d'emplois », décrit Franck Berthinier, fondateur de Colfortec.

Développement de grands comptes

En marge du développement de ce réseau social à destination des community managers, Colfortec poursuit son développement auprès de grands comptes et de PME à qui elle propose de conquérir des followers pertinents et qualifiés pour en faire des prospects, selon un savoir-faire permettant d'acquérir des abonnés en fonction de mots clés, centres d'intérêts, professions et même de localisation géographique.

Le comité stratégique récemment créé vise à mieux structurer ce développement en bénéficiant des conseils d'experts. « D'autres chefs d'entreprise ont déjà manifesté leur intérêt pour rejoindre notre comité stratégique », assure Franck Berthinier qui est par ailleurs sur le point de boucler une levée de fonds de l'ordre de 100 000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :