Ecopla : les ex-salariés renoncent à leur projet de Scop

 |   |  474  mots
Les membres du collectif lors de l'ouverture des négociations avec Cuki à Bercy en janvier 2017.
Les membres du collectif lors de l'ouverture des négociations avec Cuki à Bercy en janvier 2017. (Crédits : Facebook Ecopla)
Une majeure partie du collectif d'anciens salariés qui se battait depuis un an pour reprendre leur entreprise Ecopla sous forme de Scop abandonne le projet. Les discussions avec le repreneur Cuki n'ont pas abouti.

Les discussions devaient aboutir à "un partenariat industriel et commercial". Finalement, le collectif Les Amis d'Ecopla et le repreneur italien de l'entreprise iséroise, Cuki Cofresco, n'auront...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/03/2017 à 9:56 :
"tous les outils et les moules avaient été enlevés, sans nous avertir""

Il est évident que faire une scop sans les outils de production c'est pas facile mais cela prouve encore une fois comme ceux-ci sont gâchés par leurs quelques possédants.

L'oligarchie préfère détruire que partager.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :