L'industrie en Auvergne-Rhône-Alpes perd 10 000 emplois par an

 |   |  651  mots
Image d'illustration : Industrie manufacturière.
Image d'illustration : Industrie manufacturière. (Crédits : gumigasuki / Pixabay)
Le constat est sans appel. Depuis 2008, les suppressions d'emplois industriels sont continues, indique l'Insee dans un rapport publié mi-mars. Toutefois, cette baisse ne touche pas de la même façon l'ensemble de la région. Les zones géographiques spécialisées dans les secteurs porteurs de l'industrie tirent leur épingle du jeu.

Hausse de la productivité, baisse du volume de production et surtout externalisation des activités. L'ensemble de ces facteurs expliquent la chute du nombre d'emplois dans l'industrie dans la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2017 à 21:06 :
Alors il fout quoi wauquiez. Il parle il parle, il mange bien, bon repas etc....... ah oui il a toujours sa veste rouge, et hoche de la tête dans tous les sens. Ah oui il veut la clause Molière, à part ça il dort, et quand il se réveille il jape dans tous les sens. Bref encore un grassement payé par les contribuables de la région, et encore un inutile et inefficace.
a écrit le 15/03/2017 à 18:51 :
Alors il font quoi les chambres de commerce? les agence de l’état? les conseils économique de la région?. je vous le donne en mille DES RÉUNIONS , ils se passent des dossiers. Mais si vous en trouvez 1 qui décide dans le sens de l'emploi dites le moi je met un cierge. VOUS allez en perdre beaucoup si ça continue . L'INTELLIGENCE artificielle a bon DOS...
Réponse de le 17/03/2017 à 11:10 :
3e livre blanc de la filière bois de l'Ain, création de la filière Numéribourg qui rassemble les acteurs du numérique, création de la filière aéraulique, frigorifique et thermique, création du premier Fablab de l'Ain à Ambérieu-en-Bugey… Tout cela ces derniers mois et sur le seul département de l'Ain. La CCI est partenaire à chaque fois.
Vous pouvez mettre un cierge. C'est cadeau.
a écrit le 15/03/2017 à 18:39 :
Mais avec M. Wauquiez tout va aller mieux.....il a été secrétaire d'État au ministère du travail, il sait comment faire. Il a notamment instaurer la clause Molière.....qui va ravir les patrons du BTP de sa région....à suivre donc....
a écrit le 15/03/2017 à 17:57 :
"et surtout externalisation des activités".

Ce qui ne dérange pas les cadres apparemment.Faut dire que beaucoup participent à ces délocalisations d'emplois d'ouvriers et d'employés.D’où l'anglais obligatoire à l'embauche pour eux , cela facilite ensuite les délocalisations et le transfert du savoir dans les pays à bas coût en plus ils obtiendront une prime à la fin.Pas belle la vie

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :