Equipementier automobile  : Saint Jean Industries met le pied en Espagne

 |   |  283  mots
(Crédits : DR)
Saint Jean Industries basé dans le Rhône, a obtenu du tribunal de Valladolid la reprise des actifs de Alecaiones Ligeras Aplicadas, une jeune société ayant conçu un procédé de pointe. Le groupe familial français prépare son implantation industrielle en Chine.

Saint Jean Industries (SSJ), équipementier automobile, s'implante en Espagne. Le groupe familial, sis à Saint-Jean d'Ardières, dans le Rhône, annonce avoir acquis les actifs de Aleaciones Ligeras Aplicadas à la barre du tribunal de Valladolid où est située cette société.

"Nous reprenons le site et les 50 salariés", précise un porte-parole de l'ETI française.

Au sein de cette société fondée en 2007, l'industriel espagnol a développé un procédé innovant et automatisé de production de pièces de fonderie en aluminium dont l'intérêt est double : pureté de l'alliage et cadence.

"Un fournisseur que nous avions en commun nous a informé de la défaillance de cette société", poursuit le porte-parole.

"Nous visons un doublement de son chiffre d'affaires par rapport aux 11 millions d'euros de 2016".

La Chine

Avec cette nouvelle filiale, SSJ élargit son panel de clients à l'américain John Deer (matériels agricoles et espaces verts) et l'allemand Bosch. Par ailleurs il pourra servir, à partir de cette localisation, Renault Valladolid et PSA Vigo, des donneurs d'ordre historiques.

Lire aussi : Equipementier automobile : Saint-Jean Industries se renforce en Allemagne

En Chine, où il a ouvert un bureau commercial en 2005 à Shanghai, Emile Di Serio, le président de la firme rhodanienne a signé fin janvier l'acquisition d'un terrain pour construire une unité à Changshu. Y seront fabriquées des pièces de châssis en aluminium d'ici à la fin 2018.

Dynamique américaine

SSJ fort de 2 100 salariés effectue entre 70 et 75 % de son activité en dehors de France. En forte progression ses revenus 2016 s'élèvent à 310 millions d'euros (versus 220 millions en 2015) selon les chiffres communiqués. Cette croissance est notamment attribuée à la dynamique de son usine aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :