Téléchargez
notre application
Ouvrir

Diaporama LafargeHolcim, la colère des salariés

Un plan social qui touche des postes stratégiques

Ce 1er décembre, une centaine de salariés était réunie sur le site de St-Quentin-Fallavier (Isère). Les suppressions de postes (environ 80) dans l'Isère touchent principalement les divisions Lafarge TCEA et LSG. Celles-ci permettent notamment la construction des usines et l'assistance technique dans le monde entier. Avec cette coupe, la moitié des emplois du site risquent de disparaître, sur un total de 250 salariés.  (Crédits : Laurent Cerino/ADE)

Acteurs de l'économie 9 images

Le numéro un mondial du ciment LafargeHolcim a annoncé mi-novembre vouloir supprimer entre 80 et 100 postes sur son unité d'excellence de l'Isle-d'Abeau (Isère). Cette opération mondiale s'inscrit dans la stratégie de réorganisation du groupe, presque deux ans après la fusion du Suisse et du Français. Ce jeudi, les salariés de l'Isle-D'Abeau ont manifesté afin de faire entendre leur position. 

Autres diaporamas

voir plus de diaporamas