Signalisation : Vignal Lighting Group accélère sa croissance

 |   |  487  mots
(Crédits : DR)
Vignal Lighting Group a investi 15 millions d'euros dans son nouveau site à Corbas, dans le Rhône, où il dispose de 11.500 mètres carrés. Le leader européen de l'éclairage et signalisation de véhicules industriels s'internationalise pour fabriquer dans les continents où sont consommés ses produits.

Vignal Lighting Group, contrôlé par la société d'investissement Eurazeo PME, se donne les moyens de devenir une ETI. Le leader européen de l'éclairage et de la signalisation pour véhicules industriels et commerciaux (poids lourds, véhicules utilitaires) a déménagé ses installations de Vénissieux, devenus trop exigües, à Corbas où il dispose de 10.500 mètres carrés inaugurés ce jeudi.

"Nous avons notamment étoffé notre laboratoire R&D en achetant de nouveaux moyens tels des bandes d'essais ou encore des systèmes pour fabriquer des cartes électroniques. Les enjeux sont d'apporter plus de technologies, des designs nouveaux et de supprimer la maintenance", précise Jean-Louis Coutin, président du groupe.

Une somme globale de 15 millions d'euros a été consacrée aux nouvelles installations de Corbas. Quelque 240 collaborateurs permanents et 70 personnes intérimaires y sont regroupés depuis août dernier.

Politique RSE

A l'étranger, Vignal Lighting Group se dote d'une implantation industrielle en Chine, à Chenzhou, devant être opérationnelle dans le courant du premier trimestre 2017. Un investissement de 5 millions d'euros est programmé d'ici à deux ans et les effectifs pourraient alors atteindre entre 30 et 50 salariés.

"Nous sommes guidés par une politique RSE (responsabilité sociétale des entreprises) assez développée. Nous poursuivons l'idée de supprimer les transports intercontinentaux", démontre Jean-Louis Coutin. "La conception globale demeure en France et les produits sont fabriqués là où nous les vendons. Notre production en Chine sera destinée à l'Asie".

Travaux publics, mines

Outre-Atlantique l'industriel dispose d'une base à Mosinee, Wisconsin, depuis qu'il s'est rapproché, en avril 2014, d'ADL Lights. Ce dernier, numéro 2 en Europe et aux Etats-Unis des feux de travail pour les véhicules off-road (travaux publics, mines..) est présent aussi à Caen et en Chine.  Fin septembre 2016, Vignal Lighting Group a finalisé l'acquisition du suisse CEA (50 salariés et 8 millions de chiffre d'affaires), sis à Rancate dans le canton de Tessin. Cette société, reprise auprès de son fondateur, est spécialisée dans les gyrophares, rampes lumineuses, triangles de signalisation et autres produits de sécurité pour véhicules agricoles en particulier. Du "made in Switzerland".

"CEA présente des synergies avec Vignal et ADL Lights", apprécie Jean-Louis Coutin. "Par exemple, nous pouvons vendre des gyrophares dans les segments sur lesquels nous travaillons déjà".

Elargir l'offre clients

La stratégie ?

"Les acquisitions stimulent la croissance tout en élargissant la gamme proposée à nos clients que nous accompagnons à l'international", comme les constructeurs de poids lourds ou autres engins, répond le président de Vignal Lighting Group.

Le concepteur et fabricant lyonnais, fort aujourd'hui de 400 salariés permanents et d'une centaine d'intérimaires, annonce 85 millions d'euros de revenus prévisionnels en 2016. Il s'est fortement développé depuis que Vignal Systems entité historique, est entré en février 2014, dans le giron de Eurazeo Pme, actionnaire à 77,1 % aux côtés des managers pour les 22,9 % restants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :