Ecopla : le lobbying politique va-t-il payer ?

 |   |  31  mots
Emmanuel Macron, lors de sa venue sur le site d'Ecopla, le 30 septembre dernier.
Emmanuel Macron, lors de sa venue sur le site d'Ecopla, le 30 septembre dernier. (Crédits : Facebook EcoplaScop)
Les anciens salariés d'Ecopla passent devant le tribunal de commerce de Grenoble ce mercredi. Ils font appel de la décision du tribunal qui avait attribué la reprise de leur activité à l'italien Cuki. Pour faire connaître leur démarche, ils n'ont pas hésité à se rendre à Paris. Et dans ce contexte d'élections présidentielles, leur action à trouver un fort écho, en témoignent les soutiens politiques qui se sont accumulés ces derniers jours. La date du jugement en délibéré a été fixée au 20 octobre.

>> Article mis à jour le 5/10/2016 à 17h

Après le sauvetage d'Alstom annoncé mardi, c'est un deuxième dossier industriel qui connaîtra une nouvelle étape majeure cette semaine. Si l'enjeu...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2016 à 15:29 :
Je vais être dur mais réaliste, des plats en alu, demain, chacun pourra le faire avec une imprimante 3d, surtout pas en alu, parce que bon, faudrait le dire que ce n'est pas "top" pour la santé l'alu dans l'alimentaire.

Il ferait mieux de se former à autre chose et d'avoir d'autres marchés...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :