Michelin vise 1,2 milliard d'euros d'économies sur la période 2017-2020

 |   |  658  mots
(Crédits : Reuters)
Le leader mondial du pneumatique annonce ce lundi un plan d'économies de 1,2 milliard d'économies sur la période 2017-2020, passant par des non-remplacements de départs en retraite et davantage de production hors d'Europe.

Alors que Michelin a enregistré des résultats records pour 2015 (21,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, +12,8 %), suivis d'une hausse de la rémunération de son PDG et des dividendes des...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2016 à 22:00 :
La compétitivité ne passe pas par de l'économie cumulée, à moins que cette dernière ne serve aux déploiement de forces nouvelles. La compétitivité à un réel marqueur, l'augmentation de la pénétration du marché. Le reste n'étant que spéculation de rendement non productif.
a écrit le 06/06/2016 à 22:00 :
La compétitivité ne passe pas par de l'économie cumulée, à moins que cette dernière ne serve aux déploiement de forces nouvelles. La compétitivité à un réel marqueur, l'augmentation de la pénétration du marché. Le reste n'étant que spéculation de rendement non productif.
a écrit le 06/06/2016 à 17:57 :
Toujours la même chanson: moins pour la base, plus pour les actionnaires et le top management!
Ce système ne tiendra pas longtemps, du moins je l'espère

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :