Bosch Vénissieux  : cessation de l'activité diesel confirmée

 |   |  178  mots
Lors du CE extraordinaire convoqué ce jeudi, le président de Bosch France a annoncé l'arrêt de la production de composants pour les pompes diesel. Cent personnes sont concernées.

Heiko Carrie, président de Robert Bosch SAS, a confirmé l'arrêt de l'activité composants pour les pompes diesel dans l'usine lyonnaise de Vénissieux, lors du comité d'entreprise extraordinaire convoqué ce jeudi.

"Nous avons tenu nos engagements qui étaient d'annoncer la décision un an à l'avance. Cette production est confrontée à des difficultés économiques et de surcapacité. De plus, il s'agit de produits en fin de vie », a indiqué un porte-parole de la direction à Acteurs de l'économie-La Tribune.

Lire aussi : Bosch Vénissieux : l'usine de composants diesel s'inquiète

Celui-ci rappelle d'ailleurs que, dans cette perspective, une commission paritaire a été mise en place en octobre dernier pour rechercher des solutions.

Reclassements

Selon la direction, "100 salariés sont concernés". Et il leur a été proposé un reclassement dans l'usine diesel de Rodez". D'autres pistes sont étudiées, mais le porte-parole ne veut pas en dire plus en raison "de pourparlers en cours". La CFDT a, quant à elle, évoqué des discussions avec la jeune société boostHeat ayant breveté une technologie de chaudière thermodynamique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :