Les cycles Time Sport acquis par les skis Rossignol pour un euro

 |   |  365  mots
(Crédits : DR)
La vente du fabricant de vélo haut de gamme a été signée le 16 février pour un euro symbolique. Le champion mondial du matériel de ski a repris une partie du passif, qui s'élevait à 8 millions d'euros.

Time Sport International, le fabricant isérois de cycles haut de gamme, a rejoint le groupe Rossignol. La vente a été finalisée le 16 février dernier au terme de négociations exclusives engagées le 2 décembre 2015.

"Les discussions ont été compliquées car le repreneur voulait renégocier le passif qui toutes créances confondues s'élevait à 8 millions d'euros", explique Bruno Sapin.

Ce dernier a été désigné administrateur provisoire, à la demande des filles de Roland Cattin, le fondateur de la société accidentellement décédé le 19 octobre 2014. Le tribunal de commerce de Vienne, qui avait homologué en avril 2012 le plan de Sauvegarde de Time Sport, a entériné, par jugement, début février, l'abandon partiel de dettes pour un montant qui n'est pas dévoilé. En contrepartie, Rossignol, présidé par Bruno Cercley, s'est engagé à rembourser immédiatement le solde des créances.

Lire aussi : Rossignol souhaite racheter Time

Un euro symbolique

"C'est une histoire qui se termine bien. Tout le monde a été très mobilisé sur le dossier, à commencer par les services de l'État", observe Bruno Sapin.

Plusieurs candidats, qui s'étaient intéressés à l'entreprise, avaient reculé face à l'ampleur du passif : la pme italienne Campagnolo, l'américain Sram ou encore le rhônalpin Mavic, propriété du finlandais Amer Sports.

Ainsi, donc pour un euro symbolique, le champion mondial du matériel de ski a acheté 100 % du capital de l'industriel créé en 1987 et employant 110 salariés pour moins d'une douzaine de millions d'euros de ventes. Il conserve les trois sites : le siège de Vaulx-le-Milieu (environ 60 salariés), l'unité de Nevers spécialisée dans les pédales (20 salariés) et la filiale de Slovaquie (30 salariés).

Lire aussi : Rossignol : Tout schuss sur le textile

Plusieurs brevets

En s'offrant Time Sport International, Rossignol, qui pèse 240 millions de chiffre d'affaires, poursuit sa stratégie de diversification afin d'équilibrer ses activités entre hiver et été. Il met ainsi la main sur une société détentrice de plusieurs brevets, et notamment d'un modèle exclusif de pédale automatique, mais qui a besoin d'être relancée commercialement après cette période de transition.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2016 à 19:22 :
les vélos TIME sont dans les meilleurs cadres carbone du monde. Par contre il est exact que le groupe Rossignol devra revoir les tarifs de ces cadres à la baisses s'ils veulent relancer les ventes .
le marché du cycle est un marché de niche , aussi il est fort compréhensible que les journalistes économiques ne connaissent pas la gamme Campagnolo ( Campa pour les cyclistes )!!!!
par contre Mavic étais bien dans l'Ain historiquement avant son rachat par Salomon.
a écrit le 21/02/2016 à 12:36 :
Quel article bien documenté....
Campagnolo est italien, Veloce est le nom d'un niveau de gamme du fabricant...
Mavic n'est pas lyonnais, mais basé à Annecy et la filiale n'est pas en Slovénie, mais en Slovaquie...
Réponse de le 21/02/2016 à 15:28 :
Campagnolo , il y a plein de "o" donc ça fait espagnol.
Lyon, ce n'est pas loin d'Annecy.
Et dans Slovénie, il il y a "slov" et "ie" comme Slovaquie.

Alors, pas de mesquineries svp ...

En plus que Time is Money.
a écrit le 20/02/2016 à 9:59 :
Belle étape pour les velo Time ! Ce mariage Time et Rossignol est bonne chose. 2 leaders français qui produisent des équipements de 1ère qualité, ski fixations et velo pédales, qui équipent les plus grands champions. 2 industriels de Rhone Alpes qui ont un palmarès prestigieux. Des BE intégrés qui sortent des brevets uniques (fourches Aktiv chez Time par exemple) qui vont donner de l'avenir à ces deux grandes marques.
C'est intelligent de faire cette équipe Time et Rossignol pour etre haut placé sur le podium. Bonne route et bonne glisse.
a écrit le 19/02/2016 à 18:00 :
TIME tres bons velos certes mais a des prix prohibitifs et surtout pas a la portée des cyclos , triathletes et autres petits competiteurs ......qui sont le plus grand nombre et pas les plus fauchés. Pour 2000 euros de moins vous avez un excellent produit correspondant a vos besoins, d'ailleurs TIME , n'equipe aucune equipe pro tour il doit bien y avoir une raison!
Réponse de le 28/05/2016 à 16:34 :
Il n'y a pas longtemps que Time n'équipe plus une équipe pro tour. C'est simplement lié à ses difficultés économique, car pour une équipe pro le prix ce n'était pas un problème.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :