Zannier, l’étoffe de la reconquête

 |   |  36  mots
Étoffe 2018, la stratégie que veut mettre en œuvre la nouvelle direction va t-elle réussir ?
Étoffe 2018, la stratégie que veut mettre en œuvre la nouvelle direction va t-elle réussir ? (Crédits : DR)
Au terme de la cession de son pôle vêtements adultes (IKKS, I-code, One step) et d’un plan social de 220 emplois, Zannier met en œuvre une stratégie de reconquête pour espérer renouer avec la rentabilité d’ici à 18 mois. Le groupe familial basé à Saint-Chamond (Loire), leader européen du prêt-à-porter enfant, mise sur son large portefeuille de marques (Z génération, Catimini, Chipie, Kenzo kids, Paul Smith junior, etc.) pour trouver des relais de croissance à l’international. Le plan d’attaque porté par son jeune directeur général Rémy Baume s'effectue dans un contexte concurrentiel difficile et ne rassure pas les salariés.

Un an après l'annonce d'un PSE, dont les négociations ont abouti fin février 2015, le climat social est encore à vif au sein du groupe Zannier. Le leader européen de la mode enfant, basé à...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :