Jeunes entrepreneurs, voici comment éviter les arnaques

 |   |  707  mots
(Crédits : CC0 Creative Commons/Pixabay.)
Dès l'immatriculation de son projet, le jeune entrepreneur devient la cible d'arnaques, qui prennent souvent l'aspect du courrier officiel ou de demande de cotisations sociales. Des requêtes illégales qui peuvent coûter cher à la jeune structure. Petit guide pour éviter de tomber dans le piège.

Dans la boîte aux lettres, une enveloppe à l'allure officielle. "RSI France" demande à l'entrepreneur de payer 642 euros pour le 4e trimestre de l'année. Toutes les informations juridiques...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :