EDF : quelle future politique régionale ?

 |   |  31  mots
Le barrage du lac du Sautet, en Isère.
Le barrage du lac du Sautet, en Isère. (Crédits : Franck Oddoux)
Jacques Longuet, directeur général d'EDF en région Auvergne Rhône-Alpes a détaillé la feuille de route de la délégation régionale. Outre des investissements dans l'hydraulique, EDF compte également investir 5 milliards d'euros sur 10 ans dans les quatre centrales nucléaires de la région.

La fusion entre Auvergne Rhône-Alpes engendre d'autres fusions. Ou plutôt des "rapprochements", comme l'indique Jacques Longuet. Ce dernier a été nommé directeur général d'EDF Auvergne Rhône-Alpes...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2016 à 16:26 :
"il existe des limites techniques"... Vieux dogme, qui n'existe plus qu'en France, de croire qu'au delà de 30% d'ENR intermittentes, le réseau s'écroule. De nombreux pays ont démontré que cette limite n'a pas de sens (portugal, Danemark), mais nos élites mentent sans contradiction à nos journalistes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :