Bijoux Jean Delatour : comment la success-story est devenue obsolète

 |   |  737  mots
Peut-être aurait-il fallu prendre des virages plus tôt, s'interroge Serge Fréty. Mais l'histoire ne se réécrit pas.
"Peut-être aurait-il fallu prendre des virages plus tôt", s'interroge Serge Fréty. Mais l'histoire ne se réécrit pas. (Crédits : DR)
Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé la liquidation du groupe et les 172 salariés seront tous licenciés d'ici à fin mai/début juin. La société s'était lancée sur un modèle économique de magasins de grande taille localisés en périphérie et de bijoux, entrée et moyen de gamme, qui durent. Ce qui avait fait son succès était devenu son talon d'Achille. Décryptage.

Se résoudre à la disparition de sa société, un crève-cœur pour un chef d'entreprise. Et plus encore lorsqu'elle a été créée par son père. Serge Fréty le directeur général des bijoux Delatour n'a pu...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :