Picture Organic Clothing ouvre ses premières franchises

 |   |  470  mots
La première boutique Picture Shop à Lyon.
La première boutique Picture Shop à Lyon. (Crédits : picture)
Picture Organic Clothing vient d'ouvrir ses deux premières boutiques, l'une à Lyon, l'autre à Annecy. Une stratégie qu'elle mène en franchise avec son réseau de revendeurs existants. Un nouveau métier pour la marque auvergnate de prêt-à-porter loisir et technique.

Présente depuis sa création en 2010 chez un réseau de partenaires revendeurs répartis partout en France, et aussi sur internet, Picture Organic Clothing propose désormais sa gamme de produits dans deux boutiques à son nom, ouvertes en septembre, d'abord à Lyon, puis à Annecy.

Les "Picture Shop", d'une surface comprise entre 80 et 120 m² font partie d'un choix stratégique pour la marque auvergnate de prêt-à-porter loisirs et technique résultant d'un constat :

"La gamme était de plus en plus présente dans certains points de vente. Dès lors, nous avons voulu avoir les nôtres et disposer de surfaces de vente sur lesquelles nous pouvions véhiculer nos messages et présenter les gammes complètes", explique Vincent André, l'un des trois cofondateurs de la marque auvergnate.

Partenariat local

Picture fait le choix d'un développement en franchise plutôt qu'en propre, une question de savoir-faire pour ses fondateurs, qui préfèrent s'associer à leurs revendeurs historiques.

"Les boutiques physiques, ce n'est pas notre métier. Nous nous concentrons depuis le départ à faire du BtoB et non du BtoC. De plus, il s'agit de lourds investissements pour une jeune société comme la nôtre, c'est pourquoi nous avons préféré travailler avec nos partenaires qui, intéressés par le projet, disposant de locaux adaptés et connaissant bien leur marché local, vont les développer."

Confiance

À Lyon, Picture s'est ainsi lancée dans l'aventure avec Jean-Charles Beau, propriétaire de la boutique Addicted, spécialisée dans la vente de produits et vêtements outdoor, entre autres, en ouvrant le Picture Shop dans un local appartenant à ce dernier.

Pour Vincent André, il s'agit également de pérenniser la relation de confiance nouée avec les partenaires correspondants aussi aux valeurs de l'entreprise : éthique, durable et humain.

D'ici deux ans, la marque prévoit d'en ouvrir cinq, toujours dans des emplacements stratégiques. Et avant "d'imaginer transposer ce modèle de développement à l'étranger ». Mais aussi à Paris et à Clermont-Ferrand, leur terre d'origine, "en propre avec un concept innovant". Avant cela, c'est aux Deux-Alpes qu'un troisième Picture Shop ouvrira dès mars 2017.

Le grand export

Pour l'entreprise auvergnate dont le chiffre d'affaires à la fin 2016 se portera à 14 millions d'euros (24 salariés), les boutiques ne devraient pas peser significativement sur ses résultats puisqu'elles représenteront à terme "5 % du chiffre d'affaires".

Pour Picture, la croissance est ailleurs, sur le grand export notamment aux États-Unis, au Canada et au Japon.

"Les États-Unis représentent 55 % du marché mondial des sports de glisse. Nombreuses sont les marques françaises à avoir échoué là-bas."

À ce jour, Picture dispose d'un réseau de 120 revendeurs principalement sur la Californie et réalise un chiffre d'affaires de 800 000 dollars (715 000 euros). "Nous y allons donc par étapes, en apprenant, mais nous y allons à fond."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :