Renault Trucks  : le jackpot avec l'armée canadienne

 |   |  201  mots
(Crédits : DR)
Le double contrat signé par Mack Defense, filiale américaine de Volvo Group, porte sur plus de 1500 véhicules militaires pour l'Armée canadienne. Les châssis sont fabriqués par Renault Trucks à Bourg-en-Bresse.

L'usine Renault Trucks de Bourg-en-Bresse, dans l'Ain, sera mise à contribution pour le double contrat récemment passé par l'Armée canadienne à Mack Défense, filiale américaine de Volvo AB. Ces commandes d'un montant total de 725 millions de dollars canadiens (513 millions d'euros), selon le communiqué daté du 16 juillet, concernent plus de 1500 camions. Les livraisons s'échelonneront de l'été 2017 à l'automne 2018. Ces véhicules fournis en version 8x8 seront montés sur des châssis de type Kerax fabriqués par Renault Trucks, entité française du groupe suédois.

80 emplois mobilisés

Au total, quelque « 80 emplois » seront mobilisés en France pour ce contrat, précise un porte-parole. Les marchés incluent aussi « une mise en condition opérationnelle » (autrement dit un contrat de maintenance) d'une durée de 5 ans qui profitera également à Renault Trucks, en cas de renouvellement de pièces détachées.

Ce contrat intervient alors que l'entreprise avait annoncé un nouveau plan de suppression de 591 postes en avril dernier. Le site de Bourg en Bresse avait lui même connu un plan social en 2014.

L'assemblage proprement dit des ensembles sera effectué sur le site de Prevost (société sœur de Mack Defense) à Sainte-Clair, au Québec.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :