CETA : faut-il en faire tout un fromage ?

 |   |  572  mots
(Crédits : Hassel)
Après le Tafta - TTIP, un accord de libre-échange un peu moins connu est entré dans le débat ces dernières semaines : le CETA, qui doit être signé ce jeudi par les deux parties. Cet accord entre l'Europe et le Canada, qui pourrait capoter à cause de l'opposition de la Wallonie - sacrifie entre autres 32 fromages selon certains opposants. Pourtant, la réalité est plus complexe. Selon les professionnels du secteur, le CETA - même s'il n'est pas parfait - constitue "une avancée".

Une tribune publiée par José Bové dans Libération a mis le feu aux poudres. Le député européen affirme que l'Europe a sacrifié 32 fromages au nom du CETA, l'accord de libre-échange entre l'Union...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/10/2016 à 10:29 :
Le vrai problème n’est même pas là, sur les fromages. Les problèmes fondamentaux de ces accords scélérats sont double : 

1/ Les tribunaux d’arbitrage, justice sur mesure pour les multinationales, contre le bien commun et la démocratie;
2/ L’ « harmonisation » des normes, qui est en vrai du foutage de gueule et ne vise qu’à faciliter le business, au détriment de notre environnement et de notre santé.
a écrit le 25/10/2016 à 9:44 :
CETA: c'est à boire , c'est à boire qu'il nous faut oh oh....
L'ingestion de poulets chlorés importés par une filiale canadienne de" chicken and chlorine " US(cheval de Troyes pour contourner le TAFTA moribond)ne sera combattu que par un alcool fort!
Ce qui développera le tennis dans l'hexagone, car à force de lever le coude, on le musclera....
CETA: Comment Entretenir Ton Alcoolisme!....
a écrit le 24/10/2016 à 13:36 :
Faire des négociations entre soi pour ensuite y intégrer des consommateurs qui n'ont rien demandé, c'est les prendre en otages!
a écrit le 24/10/2016 à 13:32 :
Vous prenez les gens un peu pour des camemberts, vous pensez que les français ne s'opposent au CETA qu'à cause des fromages franchement ? Êtes vous sérieuse là ?

Prenez un peu plus de recul je vous prie et vous verrez que les gens sont bien mieux informés que vous ne le pensez.

Et oui nous avons internet en 2016 et en plus nous commençons à prendre l'habitude d'éviter les 95% de foutaises que celui ci génère afin d'aller directement vers la bonne et véritable information.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :