Pourquoi le CNES choisit Lyon pour son observatoire de prospective spatiale

 |   |  334  mots
(Crédits : © CNES/MALIGNE Frédéric, 2017)
Le Centre national d'études spatiales (CNES) officialise la création de Space'ibles, son observatoire de prospective spatiale. En choisissant Lyon, l'établissement chargé notamment d'inventer les systèmes spatiaux de demain, envoie un signal fort : le futur de l'espace ne se limitera plus qu'au seul secteur spatial et à ses places fortes traditionnelles.

Smart cities, changement climatique, boom des applications et de la data, le spatial investit tous les territoires et de plus en plus de secteurs sont demandeurs de solutions spatiales pour des...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :