Cegid envisage de déplacer son siège social aux Pays-Bas

 |   |  617  mots
(Crédits : Google Street View)
Après son passage sous pavillon étranger, l'éditeur de logiciels Cegid, fondé par Jean-Michel Aulas, envisage le passage en société européenne et le déplacement de son siège social de Lyon vers les Pays-Bas. Une nouvelle OPA a également été annoncée par le consortium anglo-américain propriétaire, afin de pouvoir retirer le titre de la cotation de la Bourse de Paris. La CFTC, syndicat majoritaire, se dit à ce stade sereine mais vigilante sur les "conséquences sociales et fiscales" de l'opération.

Les grands travaux se poursuivent chez Cegid, ce fleuron et pionnier du numérique fondé à Lyon. Lors du dernier conseil d'administration, mi-mai, l'éditeur de logiciels passé sous pavillon étranger...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/05/2017 à 14:54 :
Il était plus que temps que M. G.Collomb soit ex-filtré vers des activités hors champ de l'économie réelle car, sous ses mandats, celle-ci a déserté la région lyonnaise. Exit les Rhône-Poulenc Agrochimie, Rhodia, Merial, Renault Trucks et maintenant Cegid (et d'autres, moins connus?), tous ces fleurons sont passés sous contrôle étranger avec la perte de substance et de décisions locales qu'il implique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :