Auvergne-Rhône-Alpes  : l'appel à la grève plutôt suivi

 |   |  402  mots
(Crédits : Capture d'écran / Googlemaps)
La CFDT est à l'origine du mouvement reconductible auquel ne se sont pas associés, à ce stade, les autres syndicats. Toutefois l'UNSA dénonce également un mal-être face à un processus de réorganisation "opaque et interminable" au sein de la région Auvergne Rhône-Alpes.

> Article publié le 07/11/16 à 11:15. Actualisé à 14:21

C'était une épreuve de vérité au conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, ce lundi. Les appels à la grève de 24 heures reconductible et à la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2016 à 19:47 :
Visiblement nous avons tout fait FAUX. Pourquoi avoir confié la réorganisation de la région à ceux dont nous aurions du nous SÉPARER EN PRIORITÉ: les hauts fonctionnaires du "back Office".
En effet dans un processus de réorganisation,
La règle n°) 1 c'est de faire le ménage en commençant par le haut de la pyramide.
La règle n°) 2 c'est de se concentrer sur "back office" (les services fonctionnels) et ne pas toucher au "Front Office" (les services au contact de l'usager et des clients).
La règle n°) 3 c'est de redonner le POUVOIR au "front Office" car le "back office" doit être au service du "Front Office".
Tout le contraire semble avoir été réalisé: "Opaque et interminable" et surtout coûteux.
De toute façon pas de problème pour les hauts fonctionnaires de la région ARA: il suffira de taxer un peu plus les "idiots utiles" que sont les entreprises (par de nouvelles contributions) et les ménages qui ont un peu de patrimoine!
a écrit le 12/11/2016 à 9:43 :
vu de l'exterieur on ressent un fort mal etre d'agents déboussolés par un manque d'infos. et ce n'ets pas des gens impliqués politiquement juste des gens qui veulent bosser...
a écrit le 07/11/2016 à 17:39 :
Auvergne-Rhône-Alpes, vous voulez vraiment pas ? C'est pourtant le nom officiel de la région...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :