Comment les grandes écoles forment les étudiants de demain ?

 |   |  660  mots
(Crédits : DR)
Dans un contexte économique en pleine mutation, les écoles d'enseignement supérieur doivent adapter leurs enseignements. A Lyon, certaines structures ont adoubé la philosophie "makers", caractérisée par les fameux FabLab ou par des programmes qui encouragent l'apprentissage autonome. Cette orientation relève-t-elle du "gadget" ou est-ce, au contraire, une vision d'avenir pour former les salariés, managers et entrepreneurs de demain ? Décryptage.

Fin février, l'emlyon changeait d'identité visuelle. Nouveau logo, nouvelle signature mais surtout, nouveau slogan. Au nom de l'école de commerce basée à Ecully, vient s'adosser le terme "early...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :