Grand stade : une nouvelle charte de l'emploi

 |   |  209  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
La future enceinte de l'Olympique Lyonnais doit générer 800 emplois pérennes lors de l'ouverture du complexe. Une charte visant à cibler des publics en insertion a été signée hier entre la Métropole de Lyon et le club.

Le Président de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb a signé ce mardi aux côtés de Jean-Michel Aulas une charte d'engagement en faveur de l'emploi, de l'insertion, de la formation et du développement des compétences. Ce document concernera l'exploitation du Grand Stade de l'OL.

800 emplois pérennes et 800 emplois évènementiels

Elle doit générer 800 emplois pérennes dans des métiers comme la maintenance, les espaces verts, la restauration, ainsi que 800 emplois événementiels (stadiers, hôtesses d'accueil, etc.)

Une première charte avait déjà été signée en 2011 sur la phase de construction du Grand Stade. L'initiative avait permis le recrutement de 584 personnes en insertion professionnelle, soit 172 emplois équivalents temps pleins, dont la majorité était originaire de l'Est Lyonnais (41 %) et de Lyon (23 %), et 33 personnes originaires de Décines.

Depuis le 1er janvier, la Métropole de Lyon peut également intervenir sur l'insertion. Dans le cadre de la nouvelle charte, la Métropole va donc vérifier que les recrutements viseront bien les publics ciblés, provenant des quartiers en politique de la ville et de bénéficiaires du RSA. L'État, la Région et la mairie de Décines sont également partie prenante de cette charte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :