Finoptim lève 1,3 M€ pour lutter contre les particules fines

 |   |  376  mots
(Crédits : DR)
La jeune pousse iséroise qui a conçu deux produits innovants visant à optimiser les performances des cheminées ouvertes vient de collecter 1,3 million d'euros en augmentation de capital et concours bancaires. Ses fondateurs, restés majoritaires, visent un million d'euros de chiffre d'affaires en 2017 et le double en 2018.

Les particules fines émises par le chauffage à bois sont montrées du doigt à chaque épisode de pollution, comme en décembre dernier. Finoptim, jeune société grenobloise créée en 2013, ayant breveté...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :