Prix "InnoJump" : Zag skis glisse sur l'innovation

 |   |  390  mots
Franck Bernes-Heuga, directeur général de Zag skis.
Franck Bernes-Heuga, directeur général de Zag skis. (Crédits : DR)
Dans un marché concurrentiel, le fabricant de skis pour passionnés de glisse et de freeride Zag skis, a créé son propre laboratoire de recherche et développement basé à Chamonix. Une façon de se positionner toujours à la pointe. Zag est nominée dans la catégorie "InnoJump" du prix de l'Innovation "Innowards", organisé par Acteurs de l'économie-La Tribune. Les internautes ont jusqu'au 25 octobre pour désigner leur lauréat.

En dix ans, Zag skis a su faire de sa petite taille - 11 collaborateurs - un avantage. "Nous avons une réactivité qui est de l'ordre d'un an contre trois par rapport aux entreprises plus importantes", estime Franck Bernes-Heuga, directeur général.

Lire aussi : Prix InnoWards : Votez pour le prix "InnoJump" !

Cette souplesse est également liée à l'installation à Chamonix Mont-Blanc d'un laboratoire de recherche et de développement dans lequel sont expérimentés des prototypes à base de nouveaux matériaux, de nouvelles constructions depuis un peu moins d'un an.

Freeride

La société développe des skis performants pour les passionnés de glisse et de freeride depuis une quinzaine d'années. Zag skis a été créé en 2002 par Stéphane Radiguet, dit Zag. "Il est parti de la frustration qu'ont les skieurs de ne pas ressentir les mêmes sensations que les snowboarders", explique Franck Bernes-Heuga. Quatre ans plus tard, la société dépose le bilan et Franck Bernes-Heuga rachète les actifs.

Zag skis

La gamme de skis développés par Zag skis.

Depuis pour cet ancien freerider "notre schéma est basé sur l'innovation". Dans un secteur où l'innovation est permanente, "quand nous prenons du retard, le risque est de perdre notre leadership", ajoute-t-il. Aussi, entre 100 et 150 000 euros sont consacrés au laboratoire, pour un chiffre d'affaires d'1,4 million d'euros.

Green et légèreté

"Nous considérons que nous avons exploré la plupart des questions liées à la forme du ski. Aussi, nous considérons que l'innovation vient désormais des matériaux", détaille-t-il. Parmi les projets en cours, des skis légers grâce à des techniques venant de l'aérospatial ou d'autres conçus à partir de matériaux écologiques. "Par exemple, plutôt que des fibres de verre ou de carbone, nous utilisons du lin", ajoute Bastien Saillard, directeur recherche et développement.

Alors que les marques de skis se tournent plutôt vers l'habillement pour se diversifier, Zag skis mise davantage sur la sécurité. Via une entité indépendante, Z safe tech, ils ont ainsi développé Ze tracker. Ce boitier posé sur les skis permet de les géolocaliser à distance et fait office d'antivol. Il doit être lancé en novembre.

Lire le portrait des deux autres candidats :

InnoWards | Vote InnoJump

InnoWards | Footer Partenaires

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :