Allergènes alimentaires  : Biotem lance des bandelettes de détection rapide

 |   |  382  mots
(Crédits : DR)
Ce prestataire de l'industrie pharmaceutique et des laboratoires académiques, spécialisé dans la production à façon d'anticorps monoclonaux, s'ouvre les portes de l'agroalimentaire. Son Disp&Flow® cible aujourd'hui les industriels et à moyen terme le grand public.

Biotem, biotech basée à Apprieu en Isère, spécialisée en immunotechnologie, met le pied dans l'agroalimentaire. La société annonce avoir mis sur le marché, en juillet dernier, des bandelettes de détection rapide d'allergènes et substances pouvant être mal tolérés par certaines personnes : gluten, noisette, arachide etc. Cette gamme de nouveaux tests, s'apparentant aux tests de grossesse, est commercialisée sous la marque déposée Disp&FLOW ® en s'appuyant sur son réseau européen de distributeurs. Cette offre s'adresse aujourd'hui aux industriels (transformateurs de produits) et prestataires de repas pour les collectivités.

"A moyen terme nous envisageons des kits grand public. Nous n'avons pas arrêté de façon précise le biais de distribution, mais pourquoi pas des sites internet spécialisés ?", énonce Clarence Deffaud, directeur général et directeur scientifique.

Anticorps humanisés

Biotem, dont le cœur du savoir-faire est la production à façon d'anticorps monoclonaux, revendique la maîtrise d'une large palette de technologies, en particulier de dernière génération. Dans le registre des applications diagnostiques, il en va ainsi des anticorps monoclonaux de lapin présentant une plus haute spécificité et une réponse aux allergènes nettement améliorées par rapport aux autres monoclonaux (souris). En ce qui concerne les monoclonaux à visée thérapeutique (médecine du futur), la société met en avant sa plateforme exclusive "Ultimate Humanization".

"Ces anticorps humanisés présentent une grande affinité pour leur cible et un faible risque de toxicité", rapporte le dg.

Lire aussi : ACS Biotech : une solution innovante pour soigner l'arthrose

Plus de 400 clients

Biotem qui emploie 38 collaborateurs, dont 7 docteurs et 9 ingénieurs, travaille pour "plus de 400 clients, laboratoires industriels (Ndlr : Sanofi Pasteur, Mérial, Pierre Fabre) et académiques", détaille Michel Herbert, directeur commercial et marketing. L'entreprise fondée en 1980 par Florence Grèze, une pharmacienne, est contrôlée depuis 2005 par Antoine Greco, un entrepreneur. Depuis lors, et sous la direction opérationnelle de Clarence Deffaud (docteur es sciences), cette SARL connaît une croissance presque continue et a publié 2,085 millions d'euros de revenus en 2015 (en hausse de 34 %) dégageant sur l'exercice 160 100 euros de bénéfice net. Sans doute, est-elle à la croisée de nouveaux chemins.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :