Denis Guyennot, discret patron de Robopolis

 |   |  420  mots
(Crédits : Laurent Cérino/ADE)
Bruno Bonnell a recruté Denis Guyennot comme chef comptable en 1986. Il n'imaginait pas demander à cet homme des chiffres de le rejoindre chez Robopolis en 2008. Collaborateurs et amis, les deux hommes, à la personnalité très différente, ne se sont jamais perdus de vue. L'homme sera présent durant le salon Innorobo, qui ouvre ce mercredi 1er juillet à Lyon et se termine le 3 juillet.

« La communication, l'image, le logo, c'est plutôt moi. Les budgets, nous les discutons ensemble. Les décisions stratégiques, nous les prenons en commun. Tout le reste, c'est lui, résume Bruno...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :