Somfy lance un vaste projet de recherche en domotique

 |   |  625  mots
85% des utilisateurs de la domotique de Somfy utilisent une application mobile plutôt qu'un ordinateur.
85% des utilisateurs de la domotique de Somfy utilisent une application mobile plutôt qu'un ordinateur. (Crédits : Somfy)
Somfy, spécialiste des équipements automatisés pour les bâtiments, lance un projet de 4,4 millions d'euros pour se positionner en pointe du marché convoité de la domotique.

L'entreprise Somfy, basée à Cluses (Haute-Savoie) est connue du public pour ses volets automatiques et ses systèmes d'alarme. Mais elle compte miser davantage sur son boîtier Tahoma, lancé en 2011, et appelé à devenir le pivot de sa stratégie sur le marché de la domotique.

C'est dans ce sens que Somfy a officiellement lancé jeudi son projet de recherche et développement COMETE (Cloud pour la maison intelligente et l'efficacité énergétique). Cette initiative étalée sur trois ans vise à développer un nouveau système de domotique utilisant au maximum l'hébergement de données sur serveurs distants (Cloud) et les possibilités du boîtier Tahoma. Ce projet collaboratif regroupe plusieurs industriels autour de Somfy, ainsi qu'un groupe de chercheurs en psychologie ergonomique et sociale de l'Université de Lorraine, et le Centre d'Energétique et de Thermique de Lyon (CETHIL).

Des algorithmes puissants

Les utilisateurs actuels du boîtier Tahoma peuvent commander à distance les systèmes électriques de leur résidence via l'application mobile. Somfy souhaite regrouper davantage de fonctions, pilotées par des algorithmes puissants, permettant par exemple au système de chauffer automatiquement une pièce en fonction du nombre d'occupants, du coût de l'énergie, des caractéristiques du bâtiment, de la météo,etc.

Ce type de calculs nécessite une telle puissance que le projet COMETE vise aussi à connecter le boîtier à des serveurs distants, nécessaires à l'analyse des données. « Sinon, il faudrait un ordinateur dans chaque maison », souligne Emmanuel Joumard, directeur Home automation chez Somfy.

Enfin, l'application mobile du système Tahoma sera révolutionnée, dès le mois de janvier 2015, pour être en mesure de proposer les nouvelles possibilités de domotique dès qu'elles seront disponibles sur le marché. Le projet COMETE inclut d'ailleurs l'optimisation de l'ergonomie de l'interface utilisateur.

Concurrent de Google?

Le marché prometteur de la domotique attire les convoitises : "le taux d'équipement des maisons françaises pourrait passer de 4% à 25 ou 30%", croit M.Joumard. Avec une utilisation de plus en plus importante des données et des algorithmes, les grands acteurs des technologies de l'information sont bien décidés à en faire un de leurs nouveaux terrains de jeu. Google a déjà lancé son thermostat connecté.

Jean-Philippe Demaël, le directeur général de Somfy Activités, ne se montre pas inquiet face à l'intérêt affirmé de Google mais aussi Orange envers le marché de la domotique. "Nous sommes complémentaires. Ils ont tout intérêt à travailler avec nous, car nous avons les équipements et le réseau d'installateurs", précise-t-il.

40 embauches prévues

Dans le cadre du projet COMETE, l'entreprise de Cluses prévoit embaucher 10 à 15 personnes sur son site d'Archamps Technopole dès 2015. D'ici trois ans, un total de 40 nouvelles recrues devraient avoir rejoint Somfy et sa filiale Overkiz, spécialisée dans la fourniture de solutions de contrôle des bâtiments.

Le recrutement, actuellement en cours, vise des ingénieurs logiciels, des ingénieurs qualité, des designers et des spécialistes du marketing. Ce surcroît d'effectifs conduira Somfy à agrandir ses locaux à Archamps, indique la direction de l'entreprise.

Jeudi, Jean-Philippe Demaël, le directeur général de Somfy Activités, et Christian Monteil, le président du Conseil général de la Haute-Savoie, ont signé une convention de soutien du projet COMETE dans les locaux de l'entreprise à Archamps Technopole. Le département haut-savoyard contribuera à hauteur de 300 000 euros à ce projet de recherche et développement.

Le projet a été labellisé par le pôle de compétitivité Mont-Blanc Industries, et sélectionné dans le cadre de l'appel à projets du Fonds unique interministériel (FUI).

CHIFFRES CLÉS

  • Somfy Activités
  • Chiffre d'affaires : 922,8 millions d'euros
  • dont 73% à l'étranger
  • Collaborateurs : 7900

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :