L'incubateur Ronalpia  (ESS) à l'épreuve du premier bilan

 |   |  697  mots
A l'occasion des trois ans de Ronalpia, Léna Geitner, directrice, et Jean-Luc Guiraud dressent le bilan de l'incubateur
A l'occasion des trois ans de Ronalpia, Léna Geitner, directrice, et Jean-Luc Guiraud dressent le bilan de l'incubateur (Crédits : DR)
L'incubateur d'entrepreneurs sociaux Ronalpia affiche des premiers résultats encourageants. Un premier bilan en forme de tremplin : l'association met le cap sur l'ensemble de la région et s'enrichit de nouveaux services.

Il y a trois ans, Lena Geitner venait secouer les consciences de l'écosystème lyonnais. La trublionne voulait utiliser l'entrepreneuriat comme un outil de transformation positive de la société.

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2016 à 10:53 :
Merci pour cet article très complet. Pour information, le CentSept ouvrira ses portes fin 2016, et non 2017.

L'équipe du CentSept

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :