Entr’UP veut améliorer la compatibilité entre associés

 |   |  624  mots
Thomas Dickelé, Vincent Mendes et Jean-Baptiste Esbelin cherchent avec Entr'UP à créer des relations pérennes entre associés.
Thomas Dickelé, Vincent Mendes et Jean-Baptiste Esbelin cherchent avec Entr'UP à créer des relations pérennes entre associés. (Crédits : Laurène Perrussel-Morin)
Entr’UP, startup incubée à Lyon, aide les associés de différents projets à trouver une bonne entente pour développer leur activité. L’outil qu’elle a développé, à la fois technologique et humain, tente d'anticiper les points de friction potentiels.

L'incompatibilité entre associés est la cause première de 65 % des échecs d'entreprise, d'après une enquête réalisée auprès de 6 000 startups et publiée en 2013 dans The Founder's Dilemma de Noam...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :