L'aventure américaine de Tilkee : épisode 1, la genèse

 |   |  1440  mots
Tim à gauche, et Sylvain, à droite ont fondé Tilkee.
Tim à gauche, et Sylvain, à droite ont fondé Tilkee. (Crédits : DR)
Chaque semaine, Tim et Sylvain, cofondateurs de la startup lyonnaise Tilkee, racontent leur aventure américaine. Dans le cadre du programme d'accélération Ubi i/o, les deux entrepreneurs comptent sur leur deuxième expérience américaine, pour cette fois, conquérir ce marché. Episode 1.

Avec Tim, nous avons démarré l'aventure Tilkee en novembre 2013. Lors du BlendWebMix à Lyon, nous avons pitché notre projet : une solution qui permet d'identifier les prospects chauds afin d'optimiser les relances... et donc le CA des entreprises.

Nous avions mis au point une version "beta" du service qui était donc déjà utilisé par quelques early adopters. Mais ce n'était qu'un side-project. Tim dirigeait une agence web, Oxfoz. Et moi je bossais au développement de Sydo, une société de conseil en pédagogie.

Sur plus de 100 projets étudiés, nous avons été retenus parmi 20 projets pour présenter devant des investisseurs. Et nous avons finalement terminé sur le podium !

Révolutionner les méthodes de vente

C'est cet événement qui nous a décidés à passer à plein temps sur Tilkee. Pour cela, nous avons levé des fonds auprès de Rhône-Alpes Création, de Pertinence Invest et d'Axeleo en juillet 2014. Nous avons pu embaucher nos premiers collaborateurs et travailler sur une version de Tilkee commercialisable à grande échelle.

Pendant ces six premiers mois, nous avons déjà fait de nombreux changements de modèle économique : de la gratuité limitée (à un certain nombre d'offres commerciales envoyées), à un abonnement low cost (9 €/mois) puis un abonnement à 19 €/mois. Surtout, nous commençons à comprendre que l'offre proposée par Tilkee n'est pas destinée au grand public... et que les clients les plus intéressés sont des grandes entreprises !

Aujourd'hui, Tilkee est un logiciel qui révolutionne les méthodes de vente et aide les entreprises à augmenter rapidement leur chiffre d'affaires. Et Tilkee ne s'utilise plus en tant que service web, mais est directement intégré dans les outils utilisés au quotidien (Salesforce, Gmail, Outlook...). Nous comptons plus de 2 000 utilisateurs en France, dans des startups ou des grandes entreprises comme Orange, Adecco, EDF ou encore Cegid.

Ubi i/o, la deuxième tentative de conquête américaine

Nous avons eu la chance d'être sélectionnés dans le programme d'accélération Ubi i/o qui nous accompagne pour notre développement aux USA pendant 10 semaines.

Il y a un an, nous avons déjà eu une expérience aux USA... plutôt malheureuse. En effet, le marché de l'optimisation des process commerciaux est beaucoup plus mature qu'en France. À l'époque, notre solution n'était pas encore intégrée dans Salesforce et Gmail. Et nos interlocuteurs nous ont bien fait comprendre qu'il était inutile d'espérer travailler avec les entreprises américaines tant que le produit n'était pas nickel.

Mais cette première expérience nous a endurcis et nous a conduits à faire quelques changements stratégiques sur notre produit pour qu'il s'adapte beaucoup mieux à un marché international.

En effet, même si nous avions toujours pensé notre produit pour qu'il puisse être utilisé dans tous les pays du monde, dans les faits, nous avions créé un "produit français pour les commerciaux français".

Pendant ce programme Ubi i/o, nous avons plusieurs objectifs : concevoir une proposition de valeur forte pour le marché américain (sur lequel nous avons de nombreux concurrents), signer des partenariats avec des éditeurs de CRM (tels que Pipedrive, Close.io et d'autres), lancer des expérimentations avec des entreprises mondiales !

Nous vous raconterons nos rencontres, nos réussites et nos erreurs pendant ce séjour de dix semaines.

Les deux cofondateurs (et rédacteurs de ce blog)

Sylvain : il fonde sa première société, Lucyf'hair, spécialisée dans la vente d'accessoires de coiffure, à 21 ans alors qu'il est encore étudiant. Diplômé EMLyon en 2008, et convaincu que tout le monde peut apprendre pour autant qu'on lui propose les bonnes méthodes d'enseignement, il crée Sydo, une entreprise qui dispense des conseils en formation et accompagne les entreprises dans la création ou l'optimisation de dispositifs de formation. En 2013, il fonde Tilkee qui édite un logiciel d'optimisation de la prospection commerciale. Il vient de publier "Je veux vendre mieux" aux Éditions Eyrolles.

Timothée : ingénieur de formation, il a d'abord travaillé comme chef de projet chez Traveldoo (racheté depuis par Expedia) et a participé à de nombreuses missions pour Médecins sans frontières en tant que volontaire. En 2006, il crée la "webagency", Oxfoz, dans laquelle il concevait des projets web complexes pour de grandes entreprises. Il a revendu Oxfoz à Soluti en 2014 pour se consacrer à 100 % à Tilkee.

Les autres startups à New-York

C'est une chance, nous sommes 8 startups à participer au programme. Nous sommes tous à des stades de développement très différents, mais nous nous entraidons et nous partageons nos bons plans et contacts.

Découvrez les 7 startups qui accompagnement Tilkee :

  • AB Tasty, le marketing prédictif débarrassé des ingénieurs

L'ambition d'AB Tasty, le leader français de l'optimisation des taux de conversion, est de redonner la main aux équipes marketing digital dans des domaines considérés comme techniques auparavant : le testing, la personnalisation et l'engagement des utilisateurs on-site. Avec 100 % de croissance annuelle depuis 2011 et une récente levée de fonds, l'entreprise compte des bureaux à Paris, Londres, Cologne, Madrid et Sydney.

Le logiciel Botify « scanne » et analyse le site web pour en cibles les faiblesses. Liens cassés, temps de chargement, contenus dupliqués tout est passé au peigne fin pour que la structure des sites web soit la plus optimale possible et que les moteurs de recherche les référencent mieux. Les résultats parlent d'eux-mêmes. Botify estime que l'utilisation de sa solution permet de booster de 10 à 35% l'acquisition de trafic après optimisation du site. Plusieurs grands comptes français et étrangers, à l'image de Blablacar, Expedia, Le Monde ou eBay l'ont déjà adopté.

  • C-Radar, le marketing prédictif appliqué au B2B

C-Radar aide les services marketing et ventes des entreprises B2B à comprendre leur marché et à vendre plus et mieux. C-Radar permet aux entreprises B2B d'analyser leur marché ou leur base installée, d'identifier de nouveaux prospects, de les scorer, de les suivre, il fournit des fiches synthétiques sur les entreprises pour les commerciaux. L'entreprise compte une quinzaine de personnes, dont une équipe de "data scientists" qui développe le produit et réalise des projets clients.

  • ITrust, entreprise pionnière en cybersécurité

ITrust mène des activités de services (conseil, audit, MSSP) et d'édition de logiciels innovants en cybersécurité. ITrust se positionne comme le leader européen du monitoring de vulnérabilités avec IKare et de la détection d'attaques inconnues, APT et comportements malveillants par analyse comportementale avec Reveelium.

La technologie développée par Onoff permet de générer et d'utiliser instantanément plusieurs numéros de mobile sur un seul smartphone. En concentrant en cloud et au sein d'une même application les fonctions les plus importantes de nos smartphones, elle préfigure une nouvelle façon d'utiliser nos moyens de communications. Fondée en 2013 par Taïg Khris, la société Onoff Telecom a d'ores et déjà levé 3 millions d'euros, acquis plusieurs centaines de milliers d'utilisateurs actifs et se développe à l'international.

  • S4M, la publicité personnalisée sur mobile

S4M (Success for Mobile) est un créateur de technologies permettant de transformer la publicité sur mobile en un véritable contenu personnalisé pour l'utilisateur. S4M s'appuie sur une plateforme technologique, spécialement conçue pour le mobile, offrant aux agences média et aux annonceurs un respect de l'utilisateur, et une visibilité parfaite sur l'efficacité de leurs campagnes publicitaires. S4M apporte transparence et contrôle aux marques depuis l'achat d'espace publicitaire en programmatique mobile jusqu'à la mesure de la conversion au sein des applications ou sur sites mobiles. La technologie de S4M permet de garantir : une impression 100% vue, un clic réel et une arrivée sur une page 100% chargée.

  • Vidcoin, un nouveau format vidéo programmatique mobile

La vidéo est l'un des vecteurs les plus puissants dans le domaine de la publicité.Vidcoin, startup AdTech fondée en 2013 ambitionne de devenir l'acteur de référence dans le domaine des publicités vidéo in-app achetable via les plates-formes programmatiques. Pour atteindre ce but pour le moins ambitieux, Vidcoin a mis au point une technologie propriétaire vidéo pré-cachée. Celle-ci permet de respecter au maximum l'expérience utilisateur, tout en offrant de meilleures performances pour les campagnes publicitaires diffusées au sein d'applications mobile, notamment sur le marché des jeux sociaux. L'équipe, basée sur Lyon, est composée d'une vingtaine de personnes, dont 70% en R&D.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :