French Tech : les labellisations thématiques en Auvergne Rhône-Alpes

 |   |  646  mots
(Crédits : DR)
Deux ans après leur première labellisation, Lyon French Tech et French Tech in the Alps (ex Digital Grenoble) ont été confirmé comme territoire d'excellence dans le numérique et l'innovation. A Laval, Emmanuel Macron a également lancé les réseaux thématiques. L'écosystème lyonnais se voit certifié dans cinq domaines, autant que celui grenoblois. Clermont-Ferrand, sous la thématique Cleantech-Mobilité, intègre la bannière French Tech.

Emmanuel Macron, ministre de l'Économie de l'Industrie et du Numérique et Axelle Lemaire, secrétaire d'État au Numérique, ont annoncé ce lundi à Laval, une vague de labellisation French Tech. Les 13 métropoles déjà membres du réseau French Tech, à l'instar de Lyon et Grenoble (French Tech In the Alps), ont été confirmées.

Mais la nouveauté était à chercher dans les labellisations thématiques, une démarche initiée par le ministère de l'Economie en janvier 2016, afin de mailler tout le territoire national. Le réseau national des Métropoles French Tech est donc été décliné en neuf réseaux thématiques.

Alors que Lyon postulait sur 7 thématiques d'excellences, 5 ont finalement été retenues par Bercy, explique à Acteurs de l'économie - La Tribune Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole en charge de l'innovation, de la ville intelligente et du développement numérique :

  • Santé (biotech/medtech), pilotée par Lyon Biopôle
  • Greentech/Cleantech, portée par French Clean Tech et Axelera (Clean Tech- Mobility) ;
  • l'Internet des objets (IoT - Manufacturing) ;
  • Industries culturelles et créatives, avec Imaginove en charge du projet. La thématique a été rebaptisée "Entertainment", lors de la présentation par Emmanuel Macron ;
  • Foodtech, soutenue par l'école Isara.

La métropole lyonnaise se positionnait également sur les thématiques de la fintech et de la sécurité. "C'est dommage, sur ce dernier créneau, nous avions vraiment de la valeur ajoutée à apporter", estime l'élue.

Lire aussi : Lyon French Tech accueillera des startups internationales

Si la métropole lyonnaise est bien représentée, d'autres localités régionales ont été récompensées. Grenoble - dont le label territorial comprend désormais tout l'écosystème savoyard jusqu'à Annecy et Valence sous l'appellation French Tech in the Alps - a été labellisé sur cinq thématiques : objets connectés ; sports ; cleantech ; entertainment (Industries créatives et culturelles) ; santé.

Clermont-ferrand, qui développait son projet depuis plusieurs mois et qui pouvait compter sur des têtes de gondoles comme Michelin ou Limagrain, a été labellisé dans la catégorie cleantech Mobility :

Présent à Laval lors de l'annonce des labellisations, Olivier Bianchi, président du Bivouac et de Clermont Communauté a estime que "le label French Tech conforte tous les acteurs mobilisés autour de cette candidature, pour continuer à œuvrer ensemble pour l'attractivité de la métropole clermontoise. Notre territoire est un formidable terrain d'expérimentation : problématiques d'interconnections, mobilité inversée, mobilités rurbaines..."

Lire aussi : French Tech : avec le Bivouac, Clermont vise une labellisation thématique

Saint-Etienne, déjà labellisé par son activité autour du design, s'intègre également à cet écosystème thématique dans la catégorie IoT/Manufacturing.

French tech

Appels à projets ?

Après cette annonce, les premières actions concrètes devraient prendre corps à partir de septembre. Alors que certains acteurs - à l'instar de Karine Dognin Sauze - pensaient que "des pôles leaders par réseaux thématiques" émergeraient pour faire vivre l'initiative, le ministre de l'Economie a annoncé que les actions seront sélectionnées par appels à projets, auxquels seront adossés des financements. "Cela va permettre aux territoires de s'organiser ensemble pour y répondre", estime la vice-présidente de la métropole de Lyon. Reste à clarifier les budgets alloués à ce nouveau tiroir du label French Tech.

Lire aussi : Toulouse reste une métropole French Tech

Lire aussi : French Tech Bordeaux : 1 label renouvelé, 3 réseaux thématiques décrochés

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :