Quand la France se rêve en nation de chercheur-entrepreneur

 |   |  1240  mots
(Crédits : DR)
De chercheurs, ils sont devenus entrepreneurs. Une transition impulsée par la loi Allègre de 1999, mais aussi par la création de sociétés d'accélération du transfert de technologies (SATT). Enquête sur ces profils atypiques, qui permettent aux innovations de quitter la paillasse, et qui contribuent au rayonnement universitaire et entrepreneurial français, même si des barrières restent à lever.

Avant de monter CTI-Biotech avec son associé Colin McGuckin, Nico Forraz n'a pas emprunté le parcours classique de l'entrepreneur. Le début de sa carrière, il l'a plutôt passée en blouse blanche...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :