Auvergne Vecteur d'Innovation : le Crédit Agricole apporte son aide

 |   |  358  mots
(Crédits : DR : Geneviève Colonna d'Istria)
Après EDF, Limagrain, Michelin et Volvic, la CCI Auvergne accueille une nouvelle entreprise leader au sein de Auvergne Vecteur d’Innovation. Le Crédit Agricole Centre France, première banque régionale, rejoint ainsi le dispositif afin d'aider les PME auvergnates dans leurs projets de Après EDF, Limagrain, Michelin et Volvic, la CCI Auvergne accueille une nouvelle entreprise leader au sein de Auvergne Vecteur d’Innovation. Le Crédit Agricole Centre France, 1ère banque régionale, rejoint ainsi le dispositif afin d’aider les PME auvergnates dans leurs projets de croissance et d’innovation.

Créer une entreprise, c'est bien. Réussir son projet, c'est mieux. Parce qu'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver dans la jungle des démarches administratives, financières ou juridiques, des acteurs majeurs de l'économie régionale ont créé en octobre 2014 le dispositif Auvergne Vecteur d'Innovation. Après EDF, Limagrain, Michelin et Volvic, la CCI Auvergne vient d'intégrer le Crédit Agricole Centre France, première banque régionale.

"La montée en puissance d'Auvergne Vecteur d'Innovation justifie pleinement notre présence, qui apporte de nouveaux types de compétences à un pool composé jusqu'ici d'entreprises de production industrielle ou agricole", explique Thierry Hardy, Directeur Général Adjoint du Crédit Agricole Centre France.

Une aide gratuite aux entreprises

Auvergne Vecteur d'Innovation épaulent gratuitement les entreprises, au sein de la CCI, et au service du territoire. Le dispositif s'adresse aux dirigeants de PME-TPE et aux créateurs

d'entreprises innovantes ayant des projet à vocation nationale ou internationale. les entreprises mettent ponctuellement à disposition des PME auvergnates des ressources spécialisées dans des domaines très variés, depuis l'organisation de la production et la logistique jusqu'à la propriété industrielle, en passant par des expertises techniques.

"Il ne s'agit pas d'un dispositif supplémentaire qui s'ajoute à d'autres déjà existants. L'objectif est d'apporter toute l'expertise d'un grand groupe à des porteurs de projets en quête de conseils", fait observer Bernard Schoumacher, Président de la CCI Auvergne.

"Besoin de matière grise"

Parmi elles, la société clermontoise Bipilote, qui conçoit et diffuse des solutions auprès des professionnels agricoles pour les aider à développer leurs performances économiques sur les marchés financiers.

"Si votre projet tient la route vous trouvez toujours de quoi les financer. En revanche, lorsqu'il faut de la matière grise pour vous aider à avancer, là c'est plus compliqué ! L'aide de Limagrain nous a été précieuse", explique Xavier Faure le co-fondateur de la startup.

L'objectif initial d'accompagnement d'une PME innovante différente chaque mois a été dépassé. Depuis sa création Auvergne Vecteur d'Innovation a reçu seize demandes, dont quatorze ont permis d'aboutir à une création d'entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :