Bayer France teste un nouveau concept d'espace de travail à Lyon

 |   |  435  mots
(Crédits : DR)
Cette « work place of the future » est expérimentée par 45 salariés de Bayer France travaillant dans des fonctions support. L'objectif est de stimuler la créativité, les échanges et contribuer au bien être des personnes.

L'innovation ne s'arrête pas à la porte des laboratoires.  Convaincu qu'elle peut s'appliquer à des « fonctions support », Bayer France, filiale de la firme allemande spécialisée dans les secteurs de la santé et de l'agriculture, expérimente à Lyon sa « workplace of the future », en d'autres termes un espace de travail avant-gardiste. Aucun bureau ne se ressemble et des lieux de détente ont vocation à favoriser les échanges ou permettre de décompresser. La « zen box » propose ses fauteuils caissons, insonorisés, pour faire une pause ou se concentrer. La «ludo box » est équipée d'un babyfoot et d'une console de jeux vidéo.

100 % de l'équipe impliqués

La démarche est partie d'un manque de place dans l'immeuble principal du groupe, à Saint-Pierre de Vaise (9ème arrondissement) qui emploie aujourd'hui 845 personnes. L'opportunité de nouveaux locaux, dans un bâtiment voisin, a été saisie. Et l'idée est née de tester de "multiples petites approches" pour installer les 45 salariés des services communication, comptabilité, fiscalité, contrôle de gestion et audit interne. Le projet pilote, au sein de la firme, a été bâti avec les collaborateurs concernés. « Au départ, 40 % d'entre eux ont participé aux groupes de travail pluridisciplinaires. Rapidement ils se sont tous impliqués », se félicite Rodolphe Spina, directeur administratif et financier et porteur du projet lancé en avril.

Un audit au bout de 9 mois

Le « nomadisme » (absence de bureau dédié) n'ayant recueilli que les 2/3 des suffrages, à ce stade, il est testé par 35 des 45 employés. « Nous pensons qu'accomplir chaque jour les mêmes gestes favorise la routine, au détriment de la créativité », justifie Rodolphe Spina. Le podomètre remis à chacun, mais dont l'utilisation est volontaire, entend favoriser le bien-être en incitant les salariés à marcher et s'approcher des 10.000 pas préconisés par l'OMS. D'ici à juin, au plus tard, soit neuf mois après le déménagement (effectif depuis début septembre), les différentes initiatives de ce concept seront auditées en associant le CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail).

Réflexion engagée pour d'autres sites

D'ores et déjà, une réflexion est engagée dans d'autres sites de la firme. « Des entreprises extérieures s'y intéressent aussi », indique le directeur financier citant Sanofi ou encore XPO Logistics Europe (ex Dentressangle). Bayer compte 1753 collaborateurs en Rhône-Alpes et 3319 en France. Il a effectué 1,779 milliard de chiffre d'affaires 2014 en incluant l'activité des matériaux hautes performances que le groupe prévoit d'introduire en Bourse, mi-2016 sous le nom de Covestro (311 millions de ventes dans l'Hexagone).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :